Pigeon de Bolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Pigeon de Bolle (Columba bollii Godman, 1872) est une espèce d'oiseaux appartenant à la famille des Columbidae.

Le nom normalisé du Pigeon de Bolle commémore l'ornithologue allemand Carl August Bolle (1821-1909), qui le différencia du pigeon des lauriers.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un pigeon essentiellement frugivore de 36 à 40 cm de long et de 65 à 68 cm d'envergure avec un bec rouge, un plumage gris foncé avec une bande gris clair sur la queue et une poitrine rosâtre.

Il s'agit d'une espèce monotypique, bien que dans le passé le pigeon de Bolle était parfois considéré comme une sous-espèce du pigeon trocaz, dont il est proche génétiquement et phénotypement et vit également en Macaronésie sur l'île de madère, dans des biotopes similaires.

Il était très abondant lorsque les îles ont été colonisées pour la première fois par les humains. En 2007, l'espèce a été estimée par la SEO Sociedad Española de Ornitología, BirdLife en Espagne entre 5 000 à 20 000 individus (contre 1700 en 1994).

comportement[modifier | modifier le code]

Oiseau plutôt timide, il se nourrit principalement de baies (laurier commun (laurius azorica), laurier des Canaries (Ocotea foetens), Persea indica, Morella faya, Apollonias barbujana, Clethra arborea, Picconia excelsa...) généralement en bandes de 3 à 50 individus, à la fois à terre et dans les arbres des espaces naturels et lorsque la forêt vient à manquer de ressources, il s'aventure en terres agricoles.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La reproduction a lieu toute l'année avec deux ou trois pontes selon les ressoures (période de pointe de février à juin), la nidification se fait dans les arbres entre deux et quinze mètres de hauteur ; La femelle pond généralement un œuf, blanc et lisse qui est incubé pendant 18-19 jours. Le pigeonneau reste 30 à 35 jours dans le nid construit de brindilles.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Le pigeon de Bolle est endémique de la partie ouest des îles Canaries (Espagne), vit entre 600 et 1500 mètres d'altitude, dans les laurisylves et forêts de bruyères baignées par des bancs de nuages, sur les îles d'El Hierro, La Palma, La Gomera et Tenerife. il a disparu de l'île de Grande Canarie.

Les îles canaries abritent également d'autres espèces de pigeons, le pigeon des lauriers (Columba junoniae) également endémique et deux sous-espèce du pigeon biset: (Columba livia canariensis) endémique et Le pigeon des villes (Columba livia domestica) issu du marronage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]