Pietro Favret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pietro Favret
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
italienne
Activité

Pietro Favret, né en 1871 à Sequals dans le Frioul (Italie), et mort en 1936 à Nevers, est un mosaïste français d'origine italienne actif à Nevers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Sequals dans le Frioul[1], Pietro Favret est issu d'une famille de mosaïstes et de spécialistes du terrazzo. Il s'installe à Nevers à la fin du XIXe siècle, comme de nombreux artistes italiens avant lui. Il y décore de nombreux édifices publics et privés, et travaille dans de nombreuses régions de France, y compris avec celui qui était devenu entretemps son gendre, Isidore Odorico fils. Son atelier était situé à Nevers au no 6 rue du Lycée (aujourd'hui rue des Francs-Bourgeois). Il fonctionna sous sa direction jusqu'à sa mort en 1936[2]. L'atelier fut repris par un ancien ouvrier et continua jusque dans les années 1950.

L'atelier du mosaïste à Nevers[modifier | modifier le code]

Arrivé à Nevers depuis son Frioul natal (Italie) à la fin du XIXe siècle, il ouvre son atelier au 8 rue des Francs-Bourgeois. On peut citer ses œuvres pour les magasins : « Chaussures Pierre », « Au Pacha », « Le Négus », et pour le sol de l'entrée de l'église Saint-Pierre, les sols de la station thermale de Saint-Honoré-les-Bains, etc.

Un nom de rue lui est dédié aujourd'hui à Nevers.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ainsi que la majorité des mosaïstes italiens dans la lignée de Giandomenico Facchina ou encore Isidore Odorico père.
  2. Favret, p.48-49.
  3. http://www.laetitia-mounier.com/categorie-10413275.html
  4. http://www.cypris58.fr/geo/nievre/saint-honore_les_bains/saint_honore_les_bains.html
  5. Philippe Landry, « Quelques mésaventures du fameux hôtels du Parc de Saint-Honoré », in Vents du Morvan, numéro 57, hiver 2015, p. 104-105.
  6. d'argiles

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Christine Vallet, Cécile Vallet, Nevers autre(s) regard(s), Nevers, La Fabrique,
  • Hélène Guéné, Odorico, mosaïste art déco, éd. Archives d'architecture moderne, Bruxelles, 1991 (2e édition, 2000).
  • ouvrage collectif du Conservation départementale des musées de la Nièvre, d'argiles : la céramique dans l'architecture, Nevers, Conseil Général de la Nièvre, , 48 p., p. 34-39