Pietro Aaron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pietro Aaron
Image dans Infobox.
Pietro Aaron vers 1545.
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Pietro AronVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Pietro Aaron ou Pietro Aron (né v. 1489 à Florence et mort à Venise, Florence ou Bergame[1] en 1545 ou 1550) est un religieux italien et un théoricien de la musique de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère de l'Ordre de Malte, il vécut à Imola, où il fut chantre puis maître de chapelle à partir de 1521 avant d'être chantre et chanoine de la cathédrale de Rimini en 1523. En 1525, il est maestro di casa dans une maison vénitienne[2]. Pietro Aaron entre dans les ordres en 1536, dans l'ordre de Jérusalem, pour s'établir successivement à Bergame, Padoue et Venise.

On a de lui divers ouvrages sur la théorie musicale de son temps, parmi lesquels on cite Il Toscanello della Musica, Venise, 1523[3].

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Libri tres de institutione harmonica, Bologne, 1516
  • Thoscanello della Musica, Venise, 1523 quatre réédition de 1525 à 1562
  • Trattato della natura e Cognitione di tutti gli tuoni di canto figurato, Venise, 1525
  • Lucidario in musica di alcune opinione antiche e moderne, Venise, 1545
  • Compendiolo di molti dubbi, segreti, et sentenze intorno al canto fermo et figurato, Milan, posthume

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alfredo Bonaccorsi évoque ces deux lieux dans l'article consacré à Pietro Aaron dans (it)Dizionario Biografico degli Italiani - Volume 1 (1960)
  2. Baker, Theodore, 1851-1934. (trad. de l'anglais), Dictionnaire biographique des musiciens, Paris, R. Laffont, , 4728 p. (ISBN 2-221-06510-7, 978-2-221-06510-5 et 2-221-06787-8, OCLC 33096600, lire en ligne)
  3. Honegger 1970, p. 2 op. cit.

Liens externes[modifier | modifier le code]