Pierre Petit d'Hauterive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hauterive.
Pierre Petit d'Hauterive
Fonction
Commissaire du gouvernement
Biographie
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Pierre Petit d'Hauterive[1] (Les Riceys - ), est un magistrat et juriste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Procureur au parlement de Paris au moment de la Révolution, il se distingue en tant que magistrat intègre dans les diverses fonctions qu'il assure.

Il est membre du Comité de législation de l'Assemblée législative et de la Convention.

En 1793, il est dénoncé à la société des Jacobins, à la suite de son refus d'accepter la place de juge au tribunal révolutionnaire et n'échappe qu'avec peine à la mort. Au renouvellement du tribunal après le 9 thermidor, il y est nommé substitut de l'accusateur public. Il se montre ferme et modéré dans la poursuite, et fait preuve d'impartialité et d'éloquence dans ses réquisitoires contre Carrier et le comité révolutionnaire de Nantes.

Il est ensuite nommé commissaire du gouvernement près les directeurs du jury d'accusation, puis juge au tribunal criminel du département de la Seine.

Il est le père de Pierre-Alexandre-Stanislas Petit d'Auterive, procureur général à Pondichéry, et du général François-Amable Petit d'Autrive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. d'Auterive, d'Autrive

Sources[modifier | modifier le code]

  • Antoine Vincent Arnault, Antoine Jay, Victor Joseph Étienne Jouy, Biographie nouvelle des contemporains,
  • Aristide Douarche, Antoine Mathurin Casenave, Les tribunaux civils de Paris pendant la Révolution (1791-1800) [i.e. dix-sept cent et un à dix-huit cent]: documents inédits recueillis avant l'incendie du Palais de Justice de 1871, volume 2, partie 1, 1907