Rue Saint-Merri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Paris
Cet article est une ébauche concernant Paris.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

4e arrt
Rue Saint-Merri
Vue vers l'est de la rue depuis le croisement avec la rue du Renard
Vue vers l'est de la rue depuis le croisement avec la rue du Renard
Situation
Arrondissement 4e
Quartier Saint-Merri
Début 23, rue du Temple
Fin 100, rue Saint-Martin
Morphologie
Longueur 225 m
Largeur 12 m
Historique
Dénomination 1881
Ancien nom Rue Neuve-Saint-Mesri
Rue Neuve-Saint-Merri
Rue Neuve-Saint-Médéric
Géocodification
Ville de Paris 8927
DGI 8703

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
rue Saint-Merri
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Saint-Merri est une voie, ancienne, du 4e arrondissement de Paris, en France.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom de Saint-Merri, parce qu'elle passe le long de l'église Saint-Merri.

Description[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, cette rue, alors dénommée rue Neuve-Saint-Merri, d'une longueur de 231 mètres, qui était située dans l'ancien 7e arrondissement, quartier Sainte-Avoie, commençait au no 29 rue Barre-du-Bec et no 1 rue Sainte-Avoie et finissait aux nos 26-28, rue Saint-Martin[1].
Les numéros de la rue étaient rouges[2]. En 1817, le dernier numéro impair était le no 55 et le dernier numéro pair était le no 52[2].


Actuellement, la rue Saint-Merri est une voie publique située quartier Saint-Merri dans le 4e arrondissement de Paris. Elle débute au no 23, rue du Temple et se termine au no 100, rue Saint-Martin.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette rue déjà bâtie en 1210, c'est à dire peu de temps après la construction de l'enceinte de Philippe Auguste[3].
Cette voie portait le nom de rue Neuve-Saint-Merri au XIIIe siècle. On ajouta le mot neuve, non seulement parce-ce qu'elle était nouvellement mais bâtie, mais également pour la distinguer de la partie occidentale de la rue de la Verrerie qui se nommait aux XIIIe et XIVe siècles rue Saint-Merri[2],[3]. Elle est également appelée rue Neuve-Saint-Médéric.

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous le nom de rue Neuve-Saint-Mesri.

Par un arrêt du conseil du 7 janvier 1677, le roi ordonna l'élargissement de la rue Neuve-Saint-Merri, dans la partie comprise entre celles du Renard et Saint-Martin.

Une décision ministérielle, du 3 prairial an IX (), signée Chaptal, fixe la largeur de cette voie publique à 9 mètres[3].En vertu d'une ordonnance royale du 28 février 1837, la largeur de la voie est portée à 12 mètres.

En 1881, elle chagea de nom et devint la rue Saint Merri.

Sa partie nord fut démolie en 1934[4].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 25e quartier « Sainte-Avoye  », îlot no 1, F/31/86/16, îlot no 2, F/31/86/17, îlot no 3, F/31/86/18, îlot no 16, F/31/86/31, îlot no 17, F/31/86/32, îlot no 20, F/31/86/35
  2. a, b et c Jean de La Tynna : Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris (1817)
  3. a, b et c Félix et Louis Lazare : Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments
  4. Dictionnaire historique des rues de Paris, Jacques Hillairet, éditions de Minuit, p.471
  5. Porte façade de l'hôtel Jabach rue N.e St Merry n° 42 sur Gallica