Pierre Chanoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de l'abbé Pierre Chanoux au Col du Petit-Saint-Bernard.

Pierre Chanoux (1828-1909) est un prêtre, un alpiniste et un botaniste valdôtain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du hameau Chardonney de Champorcher, où il naquit le , il s'orienta assez tôt vers le sacerdoce. Prête en 1855, il est nommé vicaire à Chatillon puis à Valgrisenche. Le 27 août 1859, il fut nommé recteur de l'Hospice du Col du Petit-Saint-Bernard et occupe le poste à partir du 1er août 1860 pendant près de cinquante ans.

Il fut parmi les premiers membres du Club alpin italien, qui venait de se former à l'époque.

Chapelle funéraire de l'abbé Chanoux près du jardin botanique alpin Chanousia

Passionné de botanique, il entra en contact avec les représentants les plus connus de cette science, tels que Henry Correvon et Lino Vaccari, et créa le jardin botanique alpin Chanousia au col du Petit-Saint-Bernard inauguré le 29 juillet 1897, aidé par l'abbé Joseph-Marie Henry.

Il est créé Chevalier de l'Ordre de Saint-Maurice en 1886 officier en 1897 et commandeur en 1905 à l'occasion du cinquantenaire de son sacerdoce. Il mourut à l'hospice du Petit-Saint-Bernard le .Il repose depuis le 24 août 1913 dans la petite chapelle du col, près de ses trésors les plus précieux : l'hospice et la Chanousia.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lino Vaccari, L'abbé Pierre Chanoux recteur de l'Hospice du Petit-Saint-Bernard (1860-1909), Macerata, éd. Giorgetti, 1912
  • Abbé Joseph-Marie Henry, Histoire populaire religieuse et civile de la Vallée d’Aoste, Aoste, Imprimerie Marguerettaz, 1929, réédition en 1967, chapitre 409 « L'abbé Chanoux (1828-1909) », p. 486-487.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]