Pierre-Valentin Marchesseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marchesseau.
Pierre-Valentin Marchesseau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine
Élèves
Site web

Pierre-Valentin Marchesseau, né le à Bizerte et mort le , est un naturopathe français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Pierre-Valentin Marchesseau est considéré comme le père de la naturopathie, pour en avoir importés, traduits les concepts en 1935[1],[2]. Il crée en 1973 à Paris l’Institut d’Hygiène Vitale où il forme de nombreux naturopathes. Il fonde également la société d’aliments biologiques Vitagermine[3]. Il auto-publie une cinquantaine d'ouvrages[4] dans lesquels il dispense son savoir naturopathe et qui sont utilisés lors de ses formations[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anahita Grisoni, « De la naturopathie rurale à la santé naturelle : distanciation et assimilation autour de la notion d’espace », Nouvelles perspectives en sciences sociales, vol. 8, no 1,‎ , p. 237-259 (DOI 10.7202/1013924ar., lire en ligne)
  2. Christophe MARSOLLIER, L’éducation pour la santé:enjeux et repères épistémologiques, Université de la Réunion (IUFM) (lire en ligne)
  3. a et b Olivier Lepiller 2010,, « Chasser le naturel : l’évolution de la notion de naturalité dans l’alimentation à travers les livres français de diététique « naturelle » depuis 1945 », dans M. Bruegel, M. Nicoud, E. Barlösius, Le choix des aliments : informations et pratiques alimentaires de la fin du Moyen Âge à nos jours,, Rennes, Tours,, Presses Universitaires de Rennes, Presses Universitaires François Rabelais de Tours (Tables des hommes) (lire en ligne), p. 97‑119.
  4. « Pierre-Valentin Marchesseau », sur data.bnf.fr