Pierre-Ange Romain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Pierre Romain.
Pierre-Ange Romain
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 33 ans)
WimereuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Mort de Pilâtre de Rozier et de Romain, gravure, fin XVIIIe-début XIXe siècle

Pierre-Ange Romain, dit Romain l'aîné, né le à Honfleur, mort le à Wimereux, était un avocat, physicien, chimiste et aéronaute français.

Il est le fils de Nicolas-Pierre-Jaques Romain et Marie Françoise Beaufils.

Procureur du bailliage de Rouen, puis receveur des consignations et commissaire aux saisies réelles, il se consacre exclusivement à l'aérostation à partir de 1784[1].

Il rencontre Jean-François Pilâtre de Rozier en août 1784 et entreprend l'étude d'un ballon capable de faire la traversée de la Manche. Une montgolfière simple ne permettant pas un voyage aussi long (il serait impossible transporter tout le foin nécessaire à la chauffe), ils mettent au point une combinaison de montgolfière et de ballon à gaz, qu'ils nomment « aéro-montgolfière. » Romain construit l'aérostat avec son frère, à Paris, sous le dôme des Tuileries.

Romain et Pilâtre de Rozier s'élancent de Boulogne-sur-Mer le matin du . Un vent contraire les ramène sur la côte française, puis l'aéro-montgolfière prend feu et s'écrase. Pilâtre de Rozier meurt sur le coup, Romain survit quelques minutes[2]. Il s'agit du premier accident aérien de l'histoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Pilâtre de Rozier & Romain - centenaire de l'ascension aérostatique du 15 juin 1785, société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, 1885
  1. Eugène Debièvre, Notes sur l'histoire de l'aérostation dans la région du nord de la France (1783 à 1851), 1895, page 38
  2. ibid, page 44