Phraatès IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phraatès.
Phraatès IV
Monnaie de Phraatès IV.
Monnaie de Phraatès IV.
Titre
Roi des Parthes
382 av. J.-C.
Prédécesseur Orodès II
Successeur Phraatès V
Biographie
Dynastie Arsacides
Date de décès 2 av. J.-C.
Père Orodès II
Conjoint ?, Musa
Enfant(s) Vononès Ier, Phraatès VI, Rhodaspès et Serapasdanès, Phraatès V

Phraate IV est roi de Parthie de 38 à 2 av. J.-C.[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pour monter sur le trône, il aurait assassiné son père Orodès II, ses trente frères survivants et son fils aîné déjà adulte[2].

Phraatès IV doit faire face en 36 av. J.-C. aux légions de Marc Antoine. Ce dernier, toujours allié au roi Artavazde II, mène une offensive à partir de ce pays et envahit l'Empire parthe par l'Atropatène où il assiège la ville de Maragha. Le roi parthe oblige les Romains à abandonner le siège et la retraite de leur armée leur permet d'éviter de peu un nouveau désastre[3].

Phraatès IV se voit ensuite disputer le trône par Tiridate II, allié des Romains, et est contraint de traiter avec ceux-ci. Il conclut avec Auguste en 20 av. J.-C. un traité de paix, lui rendant les enseignes romaines prises sur Crassus, proconsul de Syrie à la bataille de Carrhae en 53 av. J.-C.[4].

Dix ans après, Phraatès IV donne aux Romains quatre de ses fils en otages : Vononès, Phraatès, Rhodaspès et Serapasdanès, qui sont élevés princièrement à Rome, où les deux derniers meurent. Deux de ses petits-fils, Tiridate et Meherdatès, deviennent également prétendants au royaume des Parthes.

Phraatès IV épouse ensuite Musa, une esclave italienne présentée par Auguste. Elle contribue à répandre l'influence romaine dans l'Asie antérieure. Musa, voulant réserver le trône à son propre fils Phraatacès, n'hésite pas à empoisonner le vieux roi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Hazel, Who's who in the Roman world, Routledge,‎ 2002 (ISBN 9780415291620, présentation en ligne)
  2. Justin, Abrégé des histoires philippiques, livre XLII, fragement 5.1.
  3. Plutarque, Vie de Marc-Antoine, chapitres XXXVII-XLII.
  4. Justin, op. cit., livre XLII, fragments 4, 6, 10 et 11.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :