Musa de Parthie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musa de Parthie
Parthian Queen Bust.jpg
Tête de la reine Musa au Musée national d'Iran, mise au jour par une équipe archéologique française dans la province du Khuzestan en 1939.
Fonctions
Régente
Q68433634
-
Titre de noblesse
Reine consort
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Enfant

Musa est une reine de l'Empire parthe de 2 av. J.-C. à 4 ap. J.-C. Elle est appelée Thermusa par Flavius Josèphe et est également connue sous le nom de Thea Urania (Astarté).

Mariage[modifier | modifier le code]

Musa était une concubine romaine offerte par l'empereur romain Auguste (27 av. J.C. - ap. J.-C.) au roi Phraatès IV de Parthie (37-2 av. J.-C.). Vers la même époque, Auguste avait récupéré les étendards (Aquilae) perdus par Marcus Licinius Crassus lors de la bataille de Carrhes en 53 av. J.-C.

Phraatès IV fait de Musa sa favorite, et il désigne leur fils Phraatès V (2 av. J.-C. - 4), communément appelé Phraataces (diminutif), comme successeur. Musa persuade Phraatès IV d'envoyer ses autres fils à Rome comme otages.

Règne avec Phraatès V[modifier | modifier le code]

S'étant débarrassé de tous leurs rivaux, Musa et Phraataces empoisonnent le roi et s'emparent du trône en 2 av. J.-C.. Comme leurs portraits apparaissent ensemble sur leurs monnaies, il semble qu'ils aient partagé le pouvoir.

D'après Josèphe, Musa épouse alors son fils Phraatès V. Cela était inacceptable pour les Parthes qui se soulèvent, les renversent et offrent la couronne à Orodès III, qui règne brièvement en 6.

Références[modifier | modifier le code]