Philippe Jacques Herwyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Jacques Herwyn
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
FurnesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Distinction

Philippe Jacques, baron Herwyn ( - Hondschoote - Furnes, Royaume de Belgique), est un homme politique français et belge des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

« Fils du sieur Augustin Dominique Herwyn, premier échevin de Hondschoote, et de dame Marie-Corneille Van-Loo, » appartenait à une ancienne famille de magistrats.

Il devint, sous la Révolution française, président de l'administration centrale de la Lys, puis, sous le Consulat, sous-préfet de l'arrondissement de Furnes, et, le , fut désigné par le Sénat conservateur pour représenter au Corps législatif le département de la Lys : ce mandat lui fut renouvelé le .

Herwyn se signala particulièrement par une entreprise d'utilité publique des plus recommandables : de concert avec son frère, Herwyn de Nevèle, il commença, en 1780, le dessèchement de trois mille arpents de marais, qu'il mit successivement en culture, entre Dunkerque et Furnes.

Titres[modifier | modifier le code]

Dictinctions[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Blason fam be Herwyn.svg Armes des Herwyn

Écartelé : au 1, d'or, au lion léopardé de sable, lampassé de gueules; au 2, d'azur, à un hérisson d'argent, soutenu d'une terrasse de sinople, surmonté d'une épée du second, garnie d'or, et accosté de deux étoiles d'argent ; au 3, de sable, à trois molettes (5) d'or; au 4, d'argent, à la bande de gueules, acc. de dix billettes du même, cinq en chef et cinq en pointe, posées 3 et 2.[2]

Ornements extérieurs Barons de l'Empire français.svg
Blason Philippe Jacques Herwyn (1750-1836).svg
Armes du baron Herwyn et de l'Empire

Écartelé ; au premier d'azur au hérisson d'argent, soutenu de sinople, surmonté d'une épée haute d'argent, montée d'or, flanquée de deux étoiles à six rais d'argent ; au deuxième d'or au lion passant de sable, lampassé de gueules, au troisième d'argent à la bande de gueules, accompagnée de dix billettes du même, cinq en chef, cinq en pointe, posées trois et deux ; au quatrième de sable à trois étoiles à six rais, deux et une, d'or ; franc-quartier des Barons membres de Collège Électoral, brochant au neuvième de l'écu.[3],[4]

  • Livrées : les couleurs de l'écu, le verd en bordure seulement[3],[4]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cote LH/1297/62 », base Léonore, ministère français de la Culture
  2. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. (tome 1 et 2), Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887
  3. a et b « BB/29/968 page 503. », Titre de baron accordé par décret du , à Philippe, Jacques Herwyn. Witepsk. ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  4. a et b Michel Laisnez, « [[Héraldique napoléonienne]] », département du Nord, sur passepoil.fr, (consulté le 15 juillet 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]