Philippe Chevallier (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Chevallier
Colinhughes philippechevalier.JPG
Philippe Chevallier en 2019.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Dir. de thèse

Philippe Chevallier est un philosophe français, né à Rennes le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Chevallier est docteur en philosophie de l'université Paris-Est[1]. Il travaille à la Bibliothèque nationale de France[2]. Il collabore à la rubrique des livres de L'Express depuis 2008[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Direction d'ouvrages[modifier | modifier le code]

Articles scientifiques[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Michel Foucault, « Préface à la transgression », « Les utopies réelles ou Lieux et autres lieux », « Le corps utopique », « Nietzsche, la généalogie, l’histoire », « La vie des hommes infâmes », « Inutile de se soulever ? », « De l’amitié comme mode de vie », in Œuvres, t. 2, Frédéric Gros (dir.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2015.

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Chevallier, Michel Foucault et le christianisme, Paris Est, (lire en ligne)
  2. Olivier Jacquot, « Philippe Chevallier », sur Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France (consulté le )
  3. « Boris Cyrulnik / Autobiographie d'un épouvantail » (consulté le )
  4. « Les 20 meilleurs livres de l'année 2017 », sur livreshebdo.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]