Philippe Chevallier (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe Chevallier.
image illustrant un philosophe image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un philosophe et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Philippe Chevallier est un philosophe français, né à Rennes le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Chevallier est docteur en philosophie de l'université Paris-Est. Il travaille à la Bibliothèque nationale de France.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Michel Foucault, Le Pouvoir et la Bataille, Nantes, Pleins Feux, 2004, nouvelle édition revue et complétée, Paris, PUF, 2014, 120 p. (ISBN 978-2-13-063115-6)
  • (dir. avec Tim Greacen), Folie et Justice : relire Foucault, Toulouse, éditions Erès, 2009, 240 p. (ISBN 2749210844 et 978-2749210841)
  • Être soi. Actualité de Søren Kierkegaard, Paris, François Bourin, coll. « Actualité de la philosophie », 2011, 152 p.
  • Michel Foucault et le christianisme, Lyon, ENS éditions, coll. « La croisée des chemins », 2011, 374 p.
  • Philippe Chevallier (dir.), Antoine de Baecque (dir.) et al., Dictionnaire de la pensée du cinéma, Paris, Presses universitaires de France - PUF, coll. « Quadrige dicos poche », , 788 p. (ISBN 9782130580188)

Articles scientifiques[modifier | modifier le code]

  • « La doctrine kierkegaardienne de l’amour », Recherches de science religieuse, tome 89, volume 1, 2001.
  • « Abraham et le commandement de l’amour chez Kierkegaard », Archives de philosophie, tome 67, volume 2, 2004.
  • « Y a-t-il une suspension éthique du religieux ? Le problème du martyre », in Le Singulier. Pensées kierkegaardiennes sur l’individu, éd. Peter Kemp, Karl Verstrynge, Bruxelles, Vubpress, 2008.
  • « L’extraordinaire au risque de l'éthique dans Le Livre sur Adler », in Søren Kierkegaard, Pensée et problèmes de l’éthique, éd. Anne-Christine Habbard et Jacques Message, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2009. [lire en ligne]
  • « Foucault et la question du droit », Raison publique, tome 13, Presses universitaires de la Sorbonne, 2010 ; traduction en anglais : « Michel Foucault and the question of right », Re-reading Foucault : On Law, Power and Right, éd. B. Golder, Abingdon, Routledge, 2012.
  • « Foucault et les sources patristiques », Michel Foucault, Cahiers de L'Herne, tome 95, L'Herne, 2011.
  • « Juridical Rights in the Era of Disciplinary Power and Biopower », in Biopolitics, Ethics and Subjectivation, éd. Alain Brossat, Y.-H. Chu, Rada Ivekovic, J. Chi-Hui Liu, Paris, L’Harmattan, 2011.
  • « O cristianismo como confissão em Michel Foucault », in Foucault e o cristianismo, C. Candiotto, P. de Souza (dir.), São Paulo, Autêntica, 2012.
  • « Étudier l’Église comme gouvernementalité », Bulletin du Centre d’études médiévales d’Auxerre, Hors-série, n° 7, 2013.
  • « Michel Foucault et le soi chrétien », Astérion, Philosophie, histoire des idées, pensée politique, n°11, 2013 ; traduction en italien : « Michel Foucault e il sé cristiano », Aut Aut, n° 362, 2014, p. 101-118.
  • « Intériorité et extériorité chez Kierkegaard », Archives de philosophie, tome 76, volume 4 (2013).
  • « Que veut dire faire une histoire des problématisations ? », in Une histoire au présent, Les historiens et Michel Foucault, D. Boquet, B. Dufal, P. Labey (dir.), Paris, CNRS éditions, 2013.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Michel Foucault, « Préface à la transgression », « Les utopies réelles ou Lieux et autres lieux », « Le corps utopique », « Nietzsche, la généalogie, l’histoire », « La vie des hommes infâmes », « Inutile de se soulever ? », « De l’amitié comme mode de vie », in Œuvres, t. 2, Frédéric Gros (dir.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]