Université Paris-Est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir UPE.
Université Paris-Est
Image illustrative de l'article Université Paris-Est
Informations
Fondation 2007 (PRES)
2014 (statut actuel)
Type Communauté d'universités et établissements (EPSCP)
Dotation 179 000 € (2016)[1]
Localisation
Ville Marne-la-Vallée (siège social)
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Divers
Site web www.univ-paris-est.fr

L’université Paris-Est est une communauté d'universités et établissements qui fédère deux universités ainsi que des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Historique[modifier | modifier le code]

Le pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) Université Paris-Est est officiellement constitué le 22 mars 2007 en tant qu’établissement public de coopération scientifique (EPCS). Ses membres fondateurs sont alors l’université de Marne-la-Vallée et l’école nationale des ponts et chaussées[2]. Les statuts sont modifiés en avril 2012 avec l’ajout de nouveaux membres fondateurs dont l’université Paris-XII (« Créteil Val-de-Marne ») ; l’institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux ; ESIEE Paris, l’école nationale vétérinaire d’Alfort[3].

En application de la Loi relative à l'enseignement supérieur et à la recherche, Université Paris-Est évolue en communauté d'universités et établissements (ComUE) le 1er mars 2015[4].

Les présidents successifs d'Université Paris-Est sont Yves Lichtenberger (2007-2010), Bernard Saint-Girons (2010-2013), Bernard Dizambourg (2013-2015), Philippe Tchamitchian (depuis 2016)[5],[6].

Une fusion des deux universités était prévue pour 2017[7] mais est suspendue en 2016[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs sont, selon les statuts de la ComUE[4] :

Les membres associés sont [9] :

Investissements d'Avenir[modifier | modifier le code]

Université Paris-Est porte directement, ou par l'intermédiaire d'un de ses membres :

  • un Equipex (équipement d'excellence)
  • une cohorte
  • 5 Labex (laboratoire d'excellence)
  • la SATT Ile-de-France Innov (Société d'Accélération du Transfert de Technologies)
  • un Institut Carnot 2
  • deux IDEFI (initiative d'excellence en formations innovantes)

Par ailleurs, Université Paris-Est bénéficie d'un soutien spécifique pour son projet d'Institut de la ville et de l'aménagement durable Efficacity. En outre, de nombreux projets impliquent des équipes de la plupart de ses membres, notamment 11 Labex et 6 infrastructures en Santé et Biotechnologies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Répartition des moyens 2016 aux opérateurs de l'enseignement supérieur du programme 150 – DGESIP B2-2, CNESER du 17 décembre 2015, en euros », sur letudiant.fr [PDF].
  2. Décret du 21 mars 2007
  3. Décret du 13 avril 2012
  4. a et b Décret du 11 février 2015
  5. « Bernard Saint-Girons élu président du PRES Université Paris-Est », sur www.letudiant.fr/educpros,‎
  6. Camille Stromboni, « Bernard Saint-Girons (Université Paris-Est) : "Nous pouvons être le premier PRES francilien à se lancer dans un contrat de site" », sur www.letudiant.fr/educpros,‎
  7. Sophie Blitman, « Créteil et Marne-la-Vallée : une université unique en 2017 », sur www.letudiant.fr/educpros,‎
  8. Morgane Taquet, « Upec-Upem : la fusion des universités n'aura pas lieu... pour le moment », sur www.letudiant.fr/educpros,‎
  9. Décret du 11 août 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Textes réglementaires[modifier | modifier le code]