Philipp Hildebrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philipp Hildebrand
Naissance (54 ans)
Berne
Suisse
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse

Philipp Michael Hildebrand est un banquier suisse, né le , à Berne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philipp Hildebrand est bilingue allemand-anglais et a grandi à Horw dans le canton de Lucerne. Il a obtenu une maturité à Zurich, puis un Bachelor of Arts à l'Université de Toronto en 1988. Il a ensuite suivi des études post-grades à l'Institut de hautes études internationales et du développement à Genève, à l'Institut universitaire européen de Florence puis au Center for International Affairs de l'université Harvard avant d'obtenir un doctorat à l'université d'Oxford.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Partie intégrante de l’équipe nationale suisse de natation, Philipp Hildebrand est champion suisse de cette discipline à deux reprises consécutives durant les saisons 1983-1984.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Affaire Hildebrand.

Philipp Hildebrand commence sa carrière en travaillant pour le compte de Moore Capital Management (en)[1] à Londres et New York. Avant d’intégrer la Banque nationale suisse (BNS), il est responsable de la gestion alternative (hedge funds) à l’Union bancaire privée (UBP) où il est engagé personnellement par son président Edgard de Picciotto[2].

En 2003, il devient membre du directoire de la Banque nationale suisse dont il devient président en 2010.

En décembre 2011 le magazine The Banker a nommé Philipp Hildebrand Central Bank Governor of the Year 2012 – Europe[3].

Le 9 janvier 2012, il démissionne de ses fonctions, à la suite d’une présomption de délit d’initié dans une affaire d’opérations de change sur sa fortune privée[4]. Il est ensuite engagé à l’Université d’Oxford[5].

Il est membre du Group of Thirty[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Philipp Hildebrand est en couple avec Margarita Louis-Dreyfus[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hedge Fund Moore ou Moore Capital Management est une LLC (Limited Liability Company) fondée en 1956 par Louis Bacon et qui a pour particularité d’être entièrement autogérée, sponsorisée et détenue par ses propres actionnaires qui ne sont autres que les employés de ladite LLC. Voir (en) Kelly Bit, « Bloomberg, Winton Replaces Moore Among Top 20 Hedge Funds as Managed Futures Advance », sur bloomberg.com, Bloomberg L.P., (consulté le 20 janvier 2012)
  2. Alexis Favre, « Le passé genevois du banquier Hildebrand », Le Temps, Genève, Edipresse SA « Portrait »,‎ (lire en ligne) : retour sur les années genevoises du président de la Banque nationale suisse.
  3. [1] (Le magazine cite notamment la reconnaissance précoce par P.H. de la crise financière et bancaire à l’échelle mondiale et de sa mise en garde contre celle-ci qui a joué un rôle décisif.)
  4. BNS Banque nationale suisse, « Le président de la Banque nationale, Philipp Hildebrand, démissionne de ses fonctions avec effet immédiat », SNB Schweizerische Nationalbank, Berne et Zurich « Communiqué de presse »,‎ (lire en ligne [PDF])
  5. [2]
  6. ATS, « L'ex-president de la BNS demeure membre du G30 », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  7. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Margarita-louis-dreyfus-53-ans-enceinte-de-jumelles/621308
  8. http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/021594158125-margarita-louis-dreyfus-est-enceinte-de-jumelles-1189313.php