Phare de Walde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phare de Walde
Phare de Walde.jpg

Le phare de Walde en 2016.

Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
1856
Architecture
Hauteur
18 m
Élévation
11 m
Équipement
Portée
éteint en 2001
Localisation sur la carte du Pas-de-Calais
voir sur la carte du Pas-de-Calais
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le phare de Walde se situe à Marck, commune voisine de Calais, dans le département du Pas-de-Calais. Il marque précisément l'endroit séparant la mer du Nord de la Manche.

Sa construction métallique réduit les coûts de construction considérablement. La structure vient d'Angleterre, elle arrive en 1857. La lanterne a été mise en service en 1859. Elle culmine à 11 mètres au-dessus de la mer[1]. En 1986, le phare est déclassé en feu compte tenu de la perte de son utilité.

Le phare a été doté de panneaux solaires en 1986. Il n'est plus utilisé depuis le 4 juillet 2001 pour la navigation (inutile à la suite de l'élargissement du banc de Walde et de son extension vers Calais).

Histoire[modifier | modifier le code]

Cet ancien phare est situé à 3 milles à l'est du phare de Calais. Il a été construit en structure métallique (fer forgé, tôle et fonte sur 6 pieds et un axe central vissé à 5 de profondeur[2],[3]) ; construit par des Anglais, cette architecture est unique en France. Sa plateforme hexagonale de 7 m de diamètre supporte un balcon périphérique à plancher de chêne (1 m de large) et un habitacle de tôle de 5 m de diamètre, garni de chêne à l'intérieur. Cet habitacle qui abritait les gardiens était peint en noir, et surmonté de la lanterne (peinte en noir aussi).

Le point focal de la lampe était à 11 mètres au-dessus de la plus haute mer et à plus de 15 m au-dessus du sable [4]. Il a été endommagé par une explosion de propane en 1953 ; antérieurement, au XIXe siècle, il était alimenté par une lampe à huile. Le Service maritime des ports de Boulogne-sur-Mer et de Calais (SMBC) en a démonté la lampe en 1986 (transportée dans le hall de la capitainerie de Boulogne-sur-Mer), pour installer un petit feu de signalement (alimenté par panneaux photovoltaïques). En 1998, il a été question de le détruire, mais les Phares et Balises accepteraient un démontage pour le conserver si un mécène accepte de financer le surcoût. La Fédération Nord-Pas-de-Calais pour la culture et le patrimoine maritimes (FRCPM) plaide pour un classement comme monument historique[5].

Détail sur la plateforme en 2016.
Phare Walde: dessin de José Eugenio Ribera[6]

.

Notes et références[modifier | modifier le code]