Perl (Sarre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Perl
Perl (Sarre)
Blason de Perl
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saarland.svg Sarre
Arrondissement
(Landkreis)
Merzig-Wadern
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
14
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Ralf Uhlenbruch, CDU
Partis au pouvoir CDU SPD FDP
Code postal 66706
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
10 0 42 115
Indicatif téléphonique 06867
Immatriculation MZG
Démographie
Population 8 566 hab. ()
Densité 114 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 28′ nord, 6° 22′ est
Altitude 278 m
Min. 146 m
Max. 429 m
Superficie 7 506 ha = 75,06 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sarre
Voir sur la carte topographique de la Sarre
City locator 14.svg
Perl
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Perl
Liens
Site web www.perl-mosel.de

Perl est une commune allemande du Land de Sarre située dans l’arrondissement de Merzig-Wadern.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est délimitée au sud par la frontière française qui la sépare du département de la Moselle en région Lorraine. Elle est délimitée à l’ouest par la frontière luxembourgeoise et la Moselle qui la séparent du canton de Remich. Le tripoint Allemagne-France-Luxembourg se trouve donc au sud-ouest de la commune, tout comme le quartier de Perl.

Elle est également bordée au nord par la Rhénanie-Palatinat.

Quartiers de la commune[modifier | modifier le code]

Blason Quartier Superficie
(km²)
Population
(hab.)
Wappen Besch.svg Besch 7,82 1 304
Wappen Borg (Saarland).png Borg 7,98 390
Wappen Bueschdorf.svg Büschdorf 4,23 303
Wappen Eft-Hellendorf.svg Eft-Hellendorf 9,92 312
Wappen Kesslingen.svg Kesslingen 2,34 126
Wappen Muenzingen.svg Münzingen 1,78 50
Wappen Nennig.png Nennig 9,73 1 149
Wappen Oberleuken.svg Oberleuken 7,14 544
Wappen Oberperl.svg Oberperl 3,05 483
Wappen Perl.svg Perl 2,96 2 129
Wappen Sehndorf.svg Sehndorf 2,73 227
Wappen Sinz.png Sinz 6,72 331
Wappen Tettingen-Butzdorf.svg Tettingen-Butzdorf 4,77 374
Wappen Wochern.svg Wochern 3,88 188
Total 75,06 7 910

Toponymie[1][modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

5 floréal an II () : Combat de Nennig

Administration[modifier | modifier le code]

  • 1989 - 2007 : Anton Hoffmann, CDU
  • 2007 - : Bruno Schmitt, SPD
  • 2015 - : Ralf Uhlenbruch, CDU

Formation, écoles[modifier | modifier le code]

La ville de Perl est fière de la présence, dans sa commune, d'une école depuis plus de 250 ans. Les documents faisant état d'une activité scolaire à Perl remontent à l’année 1743. Depuis , le Deutsch-Luxemburgisches Schengen-Lyzeum Perl est le premier lycée transfrontalier à offrir à ses élèves le baccalauréat allemand (Abitur) et le baccalauréat luxembourgeois. Le lycée utilise comme langues vehiculaires de l'ensegnement le français et allemand. Il offre l'ensegnement des autres langues comme le luxembourgois, l'anglais ou l'espagnol, le luxembourgois etant aussi une lingua-franca orale utilisé habituellement dans l'ecole. Perl a aussi plusieurs ecoles maternelles bilingues de français et allemand regis par le Traité de l'Élysée, dans le but de preparer les enfants à une education bilingue français et allemand posterior.

Monuments[modifier | modifier le code]

Borg : villa romaine[modifier | modifier le code]

Entre les villages de Borg et d'Oberleuken, un site romain a été découvert à la fin du XIXe siècle. À la fin des années 1980, des fouilles ont été entreprises et des travaux de reconstruction ont commencé au milieu des années 1990. La Villa romaine de Borg fut reconstituée en tenant compte des résultats des fouilles mais aussi en s'inspirant de sites similaires des environs tels que la villa romaine d'Echternach au Luxembourg[2].

Nennig : mosaïque romaine[modifier | modifier le code]

La mosaïque romaine de Nennig[3] est après la mosaïque de Grand dans les Vosges (232m²) la plus grande mosaïque romaine au nord des Alpes (15,65 m x 10,30 m soit 160 m2). Découverte par hasard par un paysan en 1852, elle a été reconstituée en 1874 et restaurée en 1960. Elle ornait l’ancienne salle de réception d’une villa romaine qui, par sa taille et son aménagement, dépassait de loin toutes les autres constructions de l’époque romaine ayant été découvertes dans la région. Le bâtiment principal mesurait à lui seul 140 m de large et était orné de deux rangées de colonnes. Avec ses promenoirs et ses bains, la villa faisait, en tout, 650 m de long.

Nennig : Schloss Berg[modifier | modifier le code]

Construit sur une colline surplombant le village de Nennig, le château Schloss Berg se compose en fait de deux parties, le château bas et le château haut. Il s’agit de deux châteaux-forts reliés entre eux dont l’histoire remonte au XIIe siècle. Le château bas est aujourd’hui une propriété privée, le château haut (transformé en château de plaisance à la Renaissance) abrite aujourd’hui un hôtel de luxe, un restaurant étoilé et un casino.

Perl : palais et jardin von Nell[modifier | modifier le code]

En 1733 l'emphytéote du chapitre de la cathédrale de Trèves fit construire une maison publique qui, plus tard a été acquise par la famille von Nell. La demeure du palais von Nell est une construction à neuf travées, deux étages, une façade de 24,30 m et une haute toiture à mansardes. En face du palais, un perron à double escalier surmonté d'un portail de jardin, conduit au "Parc von Nell", qui, dans le cadre du projet "Jardins sans Limites", a été restauré en jardin baroque.

Besch : monument funéraire[modifier | modifier le code]

Le monument funéraire de Besch a été édifié à la mémoire des soldats morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Trois grandes croix de pierre sont disposées sur un bunker à moitié détruit : 1279 soldats allemands y reposent (la plupart d’entre eux ayant succombé pendant les combats de l’hiver 1944-1945 à Orscholz-Riegel). Ce tombeau abrite également la dépouille de 950 soldats de nationalités différentes.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zesummegestallt vum Henri Leyder - Lëtzebuerger Marienkalender 1997 - iwwerschaft 3/2011
  2. « site de la villa »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. Georges Boulangé, « Une visite à la mosaïque romaine de Nennig », dans L'Austrasie, volume 2, 1854, p. 509-517 (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]