Paweł Jocz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pawel Jocz)
Paweł Jocz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Vers Moi.jpg

Paweł Jocz, né le à Wilno et mort le à Paris, est un sculpteur et dessinateur polonais établi en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paweł Jocz naît le à Wilno (alors occupée par l'armée allemande, aujourd'hui Vilnius en Lituanie)[1],[2]. Il est le fils d'un avocat et d'une gynécologue réputée Genowefa Jocz, le frère du sculpteur Andrzej Jocz (pl) (1941-2019) et de Marcin Jocz (né en 1948).

Après son diplôme aux Beaux-Arts de Varsovie en 1970, il vient vivre en France. Une centaine d’expositions en France et à l’étranger lui ont valu une notoriété incontestable dans l’histoire contemporaine de l’art.

Ses œuvres enrichissent les patrimoines publics et privés dans plusieurs pays d’Europe.

Les sculptures en plein air de plus de 4 m de hauteur sont inscrites dans le paysage de Boulogne-Billancourt : Élévation et Nuage de poète, à Wielsbeke en Belgique s’élève la Solidarité des peuples, dans un cimetière à Łódź, en Pologne, la statue du poète Jacek Bierezin (pl).

Inspiré particulièrement par les visages, les regards, les expressions, et tout ce qui est invisible, difficile à capter, il les trace de manière inimitable, à l’encre de Chine. Ses sculptures appartiennent a un monde venant à la fois du passé et du présent, des rêves, des souvenirs, de ses peurs et ses angoisses.

Norwid by Pawel Jocz.jpg

En 1982 il crée Le Bédouin en ciment teinté[3].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1967, Soder, Stockholm[1]
  • 1968, club des poètes, Paris[1]
  • 1967, Nowy, Łódź[1]
  • 1999, Institut polonais, Paris[1],[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Jocz, Pawel », sur ledelarge.fr (consulté le 14 août 2020).
  2. (pl) Agata Judycka et Zbigniew Judycki, « Jocz Paweł », dans Polonia : słownik biograficzny (lire en ligne), p. 126
  3. (en) « Jocz, Pawel », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  4. (pl) Anna Rzeczycka (RFI), « Rozmowa z Pawłem Joczem o jego twórczości, przy okazji wystawy jego prac zorganizowanej w Instytucie Polskim w Paryżu. », sur Polskie Radio,
  5. (pl) Marek Wittbrot, « Między Boulogne i Cielcami », sur Recogito (consulté le 20 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]