Maciej Niemiec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maciej Niemiec
Image dans Infobox.
Portrait par Zbigniew Kresowaty
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Société des gens de lettres
PEN Club polonais (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Maciej Niemiec, né le 7 octobre 1953 à Varsovie, mort le 25 janvier 2012 à Paris, est un poète, écrivain, traducteur polonais établi en France à partir de 1987[1].

Maciej Niemiec collaborait régulièrement aux trimestriels Zeszyty Literackie (pl) et Po&sie. Ses poèmes ont été édités en polonais et dans de multiples traductions, notamment dans des revues françaises, des revues allemandes (traduit par Renata Schmidgall), en bulgare (traduit par Kiril Kadiski).

Il a reçu, entre autres le prix Karl-Dedecius (pl) pour ses traductions en allemand, le prix Zygmunt-et-Maria-Zaleski et le prix Kościelski (1994).

L'urne avec ses cendres a été placée au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Recueils en français
  • Maciej Niemiec, Blancheur parisienne, traduction de Krystyna Jocz, illustrations de Paweł Jocz, Galerie Simoncini, 1995[2]
  • Maciej Niemiec, Angle de prise, traduction (avec la collaboration de l'auteur) de Fernand Cambon, Maufras & Maufras, 1997
  • Maciej Niemiec, Le quatrième roi mage raconte : choix de poèmes : 1976-1999, traduits par Fernand Cambon et l'auteur lui-même, dans la collection L'Extrême contemporain, Belin, 2002 (ISBN 978-2-7011-3302-7)
  • Trois poètes polonais : Maciej Niemiec, Jacek Podsiadło, Tomasz Różycki, traduit par Jacques Burko, éditions du Murmure, 2010 (ISBN 978-2-915099-10-2)
  • Maciej Niemiec, Trente poèmes pour une femme : 1996-2001, Atelier La Feugraie (collection L'Allure du Chemin), 2001 (ISBN 978-2-90540-855-6)

De nombreux poèmes ont été publiés en revue, principalement Po&sie, Europe, Siècle 21 (n° 15), Rehauts, Le Nouveau Recueil, Action restreinte[3].

Recueils en polonais
  • Cokolwiek, ponieważ (Quoi que ce soit, parce que), Oficyna Literacka, Cracovie (1989)
  • O tej porze świata (À cette heure du monde), Ruch Społeczny Solidarność KRET, Wrocław (1989)
  • Kwiaty akacji (Fleurs d'acacia), W drodze (pl), Poznań (1993)
  • Małe wiersze (Petits Poèmes), OKIS, Wrocław (1994)
  • Ulica Wód (Rue des Eaux), a5, Poznań (1996)
  • Świat widzialny (Le monde visible), Oficyna Literacka, Cracovie (1998)
    • prix au concours de la Fundacja Kultury, Varsovie 1998
  • Dance or die : : wiersze z lat 1996-2001, Biblioteka Telgte, Poznań (2002) (ISBN 83-915366-8-8)
  • Stan nasycenia : wiersze i kilka przekładów z lat 1996-2010 (posthume), Fundacja Zeszytów Literackich (2012) (ISBN 978-83-6004-638-8)
Traductions en polonais

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]