Paul Wegener (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Paul Wegener)
Paul Wegener
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Jarantowice (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Conjoints
Greta Schröder
Lyda Salmonova (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Peter Wegener (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Ehrengrab Trakehner Allee 1 (Westend) Paul Wegener.jpg
Vue de la sépulture.

Paul Wegener, né le à Bischdorf (Prusse-Occidentale) et mort le à Berlin, est un acteur, réalisateur et scénariste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un gentilhomme prussien, Paul Wegener étudie l'histoire de l'art et la philosophie tout en débutant au théâtre. Il rejoint dès 1906 la troupe de comédiens de Max Reinhardt. Cette troupe, surnommée le Deutsches Theater, donne alors le ton en Allemagne dans le domaine théâtral. Ses remarquables interprétations de Iago, Richard III ou Méphisto hissent Wegener au rang des grands comédiens allemands de l'époque.

Il débute à l'écran en 1913 dans une première version de L'Étudiant de Prague (Der Student von Prag), l'un des premiers films marquants de l'histoire du cinéma allemand qu'il coréalise avec Stellan Rye. Il travaille désormais pour le cinéma à la fois comme acteur et scénariste, et un peu plus tard comme réalisateur.

En collaboration avec Carl Boese, il réalise en 1920 Le Golem (Der Golem) qui est un des chefs-d'œuvre du cinéma expressionniste allemand. Il est aussi l'auteur du scénario et l'acteur principal du film, sous les traits du Golem.

Dans les années 1920, il mène de front une triple carrière de metteur en scène, de scénariste et d'acteur, étant notamment la vedette du film d'horreur Unheimliche Geschichten de Richard Oswald et Gabriel Pascal, sorti en 1932.

Sous le Troisième Reich, il continue son travail sur scène comme à l'écran, en dépit de ses positions pacifistes. Il s'accommode apparemment du régime nazi comme nombre d'artistes du théâtre et du cinéma allemands.

Après la Guerre, il est l'un des premiers artistes à reconstruire une vie culturelle à Berlin. Son interprétation de Nathan le Sage de Lessing est considérée comme le point de départ de la renaissance de la vie théâtrale en Allemagne.

Paul Wegener a été marié à l'actrice allemande Greta Schröder, qui tourna à ses côtés dans Le Golem, mais qui est surtout connue pour son rôle d'Ellen dans Nosferatu le vampire (1922).

Anecdote[modifier | modifier le code]

Paul Wegener est né dans le village de Bischdorf, en Prusse-Occidentale (Westpreußen en allemand). Ce territoire ayant été annexé par la Pologne en 1945 à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, certains biographes ont attribué -à tort- à Wegener des origines polonaises.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Heide Schönemann, Paul Wegener : frühe Moderne im Film, Édition Axel Menges, Stuttgart-Londres, 2003 (ISBN 9783932565144) ; Paul Wegener : frühe Moderne im Film sur Google Livres
  • (de) Monty Jacobs (de): Paul Wegener (= Der Schauspieler. Bd. 6). Reiß, Berlin 1920. Digitalisiert von der Zentral- und Landesbibliothek Berlin, 2020. URN urn:nbn:de:kobv:109-1-15415766
  • (de) Ludwig Goldstein (de): Paul Wegener (= Bilderhefte des deutschen Ostens. Bd. 1). Gräfe & Unzer, Königsberg 1928.
  • (de) Kai Möller (de) (Hrsg.): Paul Wegener. Sein Leben und seine Rollen. Ein Buch von ihm und über ihn. Rowohlt, Hamburg 1954.
  • (de) Herbert Pfeiffer: Paul Wegener (= Rembrandt-Reihe Bühne und Film. Bd. 1). Rembrandt-Verlag, Berlin 1957.
  • (de) Wolfgang Noa: Paul Wegener. Henschel, Berlin 1964.
  • (de) Hans Günther Pflaum (de): Kinetische Lyrik. P. W.s „Rübezahls Hochzeit“ 1916. In: Peter Buchka (Hrsg.): Deutsche Augenblicke. Eine Bilderfolge zu einer Typologie des Films (= Off-Texte. Bd. 1). Belleville, München 1996, ISBN 3-923646-49-6, S. 16 f., S. 17: Szenenbild, (zuerst: SZ 1995).
  • (de) Kay Weniger (de): Das große Personenlexikon des Films (de). Die Schauspieler, Regisseure, Kameraleute, Produzenten, Komponisten, Drehbuchautoren, Filmarchitekten, Ausstatter, Kostümbildner, Cutter, Tontechniker, Maskenbildner und Special Effects Designer des 20. Jahrhunderts. Band 8: T – Z. David Tomlinson – Theo Zwierski. Schwarzkopf & Schwarzkopf, Berlin 2001, ISBN 3-89602-340-3, S. 295 ff.

Liens externes[modifier | modifier le code]