Paul Taylor (humoriste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paul Taylor et Taylor.
Paul Taylor
Description de cette image, également commentée ci-après
Paul Taylor, 2019
Naissance (33 ans)
Londres
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni britannique et Drapeau de l'Irlande irlandaise
Profession humoriste
Site internet https://paultaylorcomedy.com/

Paul Taylor, né le 11 octobre 1986 à Londres d'un père anglais et d'une mère irlandaise[1], est un humoriste de nationalités britannique et irlandaise[2]. Il s'installe à Paris en 2009[3] et se lance dans le stand-up en 2015. Connu en France pour ses séries télévisées sur Canal+, What the fuck France?, What's up France? et Stereotrip, il fait ses débuts sur scène dans son spectacle #Franglais (2016-2019). Son deuxième spectacle, So British (ou presque), débute le 18 octobre 2019 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Taylor grandit à Genève entre 2 et 4 ans, puis en France jusqu'à ses 9 ans[4], ce qui explique selon lui son excellent accent français. Puis il revient en Angleterre, à Canterbury, après le divorce de ses parents.

Paul Taylor fait des études de langues à Londres - il est trilingue anglais-français-espagnol. Il devient ensuite vendeur pour la marque Apple. Trois ans après son embauche, il devient formateur à l'international pour la marque. Il s'installe à Paris à l'âge de 23 ans, et décide alors "de monter sur scène pour faire rire les gens".[5] Il démissionne en mai 2015 - "sans rupture conventionnelle" - pour se consacrer pleinement à l'humour.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Paul Taylor épouse Adeline le 3 juin 2017. Leur fille, Louise, est née en France en juillet 2019.[6]

Paul a un frère, Kyle Taylor, footballeur professionnel anglais jouant milieu de terrain pour l'AFC Bournemouth (Premier League).[7]

Débuts médiatiques[modifier | modifier le code]

C'est avec la vidéo en ligne La Bise[8], que Paul Taylor se révèle au public français. Cette vidéo, qui devait servir de promotion pour une soirée d'humour en langue anglaise à Paris[9], est mise en ligne le 1er janvier 2016 et compte plus de 3 millions de vues. Filmée en un seul plan séquence, La Bise se moque de cette tradition française et servira de modèle aux futurs épisodes de What the fuck France?.

Télévision[modifier | modifier le code]

Grâce au succès immédiat de La Bise sur Youtube, Canal+ contacte Paul Taylor la semaine suivant sa mise en ligne, afin de réaliser un programme court régulier[10], sur le même format. What the Fuck France? est alors diffusé sur Canal+. Ce shortcom de 3 minutes, diffusé à partir de septembre 2016, comprend 34 épisodes[11]. Paul Taylor y décortique avec humour les singularités et les particularités des Français aux yeux d'un expatrié. What the Fuck France? est l'un des premiers programmes créé en anglais et diffusé par une chaîne française.

Un deuxième programme, réalisé encore avec Canal+, prend la relève en 2017, pour 14 épisodes, sur un format similaire : What's Up France? Cette fois-ci, c'est l'actualité française qui y est vue et décryptée[12].

Enfin un troisième programme avec Canal+ voit le jour en 2018. Avec Stereotrip (contraction de stereotype et roadtrip) et en 6 épisodes de 45 minutes, Paul Taylor parcourt l'Europe pour vérifier si les clichés que l’on associe à différents pays sont avérés Au programme, l'Italie, la Suisse, l'Espagne, la Suède, l'Allemagne et pour finir, l'Angleterre.[13][14]

Spectacles[modifier | modifier le code]

Paul Taylor se définit avant tout un comédien de stand-up. Après quelques essais en Angleterre et sur des scènes amateur, il commence à faire rire sur scène à Paris en 2014. Il rencontre finalement assez rapidement le succès, en particulier grâce l'explosion de ses vidéos en ligne et ses différents projets avec Canal+, et se produit seul sur scène. Il joue son premier spectacle, #FRANGLAIS[15], "moitié en français, half in English", d'abord dans différentes salles parisiennes (Le Sentier des Halles, La Nouvelle Eve, L'Européen...) puis en tournée dans toute la France, pendant près de 3 ans. L'intégralité du spectacle est filmée lors de la dernière des trois représentations au Casino de Paris, devant 1400 spectateurs.[16].

Le 18 octobre 2019, Paul Taylor débute son deuxième spectacle seul en scène : So British (ou presque) après un rodage de quelques semaines en août 2019 au Point Virgule. Ce nouveau spectacle aurait pu s'appeler Rebecoming English, mais ce titre a été écarté, le verbe "to rebecome" étant un néologisme créé par Paul Taylor.

Inspiration[modifier | modifier le code]

Les humoristes Lee Evans, Ricky Gervais et Louis C.K[17], font partie des références de Paul Taylor.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. par Thibaud Michalet, « Qui se cache derrière What The Fuck France ? », sur www.gqmagazine.fr, GQ (consulté le 4 octobre 2016)
  2. « Paul Taylor Comedy », sur https://paultaylorcomedy.com/ (consulté le 14 octobre 2019)
  3. Thibaud Michalet, « Qui se cache derrière What The Fuck France? », GQ, (consulté le 7 juin 2018)
  4. Stéphane Gobbo, « Paul Taylor, un «Englishman» à Paris », Le temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 13 octobre 2019)
  5. par Stéphane Gobbo, « Paul Taylor un anglais qui se moque de nous », sur www.ouest-france.fr/, Ouest France, (consulté le 14 octobre 2019)
  6. Paul Taylor, « Paul Taylor », sur www.youtube.com (consulté le 14 octobre 2019)
  7. « Fiche Joueur », sur www.lequipe.fr, L'Equipe (consulté le 14 octobre 2019)
  8. « La Bise », sur www.youtube.com (consulté le 14 octobre 2019)
  9. Stéphane Gobbo, « Paul Taylor, un «Englishman» à Paris », sur www.letemps.ch, (consulté le 14 octobre 2019)
  10. « Paul Taylor : "J’aime la France comme ma femme" | We Love comedy Magazine », We Love comedy Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2018)
  11. « What The Fuck France », sur Paul Taylor (consulté le 7 juin 2018)
  12. « What's Up France », sur Paul Taylor (consulté le 7 juin 2018)
  13. « What's Up France »
  14. Eléonore Colin, « Paul Taylor, le rosbif qui taille un costard aux Européens dans “Stéréotrip” », sur www.telerama.fr, Télérama, (consulté le 14 octobre 2019)
  15. « #FRANGLAIS », sur Paul Taylor (consulté le 7 juin 2018)
  16. « #FRANGLAIS »
  17. « Ces rois du stand-up qui ont inspiré Paul Taylor », sur www.canalplus.com (consulté le 14 octobre 2019)