Paul Roazen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Roazen
Portrait de Paul Roazen
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation université HarvardVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession(s) spécialiste des sciences sociales (d) et politologueVoir et modifier les données sur Wikidata

Paul Roazen, né le 14 août 1936 à Boston et mort le 3 novembre 2005, politologue de formation, est devenu un des plus importants historiens de la psychanalyse.

Roazen a étudié à l'Université Harvard, à Chicago et à Oxford. Sa thèse portait sur la pensée politique de Freud.

En 1965, il entreprit d'interroger les personnes encore en vie – amis, proches, collègues et patients – qui avaient connu Freud. Son premier « gros » livre, Freud and his followers, est basé sur ces centaines d'heures d'entretien. Il s'agissait d'une démarche novatrice à l'époque. Kurt Eissler avait interrogé des pionniers de la psychanalyse mais, à l'exception d'une interview de Wilhelm Reich, ces entretiens n'ont pas fait l'objet de publications.

En 1971, il fut nommé à l'Université York de Toronto, poste qu'il a occupé jusqu'à sa retraite en 1995.

Roazen a été le premier non psychanalyste à obtenir d'Anna Freud l'autorisation d'accéder aux archives du British Psychoanalytical Institute. Il a ainsi pu compulser tous les matériaux réunis par Ernest Jones pour rédiger sa biographie de Freud.

Publications en français[modifier | modifier le code]

  • Animal mon frère toi ; L'Histoire de Freud et Tausk, Payot, 1971.
  • La Pensée politique et sociale de Freud, Complexe, 1976.
  • La Saga freudienne, PUF, 1986.
  • Helene Deutsch : une vie de psychanalyste, PUF, 1992.
  • Mes rencontres avec la famille de Freud, Seuil, 1996.

Publications en anglais[modifier | modifier le code]

  • avec Erik H. Erikson The power Limits of a Vision, New York, Free Press, 1976.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr): Paul Roazen: un historien de la psychanalyse, avec des textes traduits de Roazen, un entretien de 1994 réalisé par Borch-Jacobsen, etc. in Revue Le Coq Héron, n0 207-2011, 2012, ISBN 2749215234
  • (en) Todd Dufresne (dir), Freud under analysis : history, theory, practice ; essays in honour of Paul Roazen, Northvale, NJ ; Londres, Aronson, 1997.
  • (de) Hans-Jürgen Wirth, « Nachruf auf Paul Roazen » in Freie Assoziation - Das Unbewusste in Organisationen und Kultur, 9. Jahrgang, Heft 01/2006.

Articles connexes[modifier | modifier le code]