Paul Duvigneaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Duvigneaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
P.A.Duvign.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine

Paul Duvigneaud est un botaniste belge né le à Marche-en-Famenne et mort le à Bruxelles[1].

Il fut professeur à l'Université libre de Bruxelles, à la Faculté des Sciences agronomiques de Gembloux et à l'Université Paris Diderot où il reçut le titre de docteur honoris causa[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après deux licences à l’Université Libre de Bruxelles (1935, 1937), il y travaille comme assistant jusqu’en 1941, puis étudie au Katanga les lichens du Congo pour les Parcs nationaux du Congo belge. En 1949, il est chargé de cours à l’Institut agronomique de Gembloux, en 1952, professeur extraordinaire à l’ULB et ordinaire en 1956. Il enseigne à la Faculté des sciences et à la Faculté de médecine et de pharmacie[3].

Il est professeur à l’Université de Paris 7 de 1977 à 1983[3].

Il est l'un des fondateurs du Programme biologique international (PBI)[note 1], dont il fut le président du comité belge jusqu’en 1974, puis membre du comité central du Scientific Committee on Problems of the Environment (en) (SCOPE)[3].

Il est inhumé au cimetière de Neufchâteau[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • « Les usnées barbues et le Crosspterygo-Usnetum des savanes du Bas-Congo, Bulletin de la Société royale de botanique de Belgique, n° 85, p. 99-114
  • « Études sur la végétation du Katanga et de ses sols métallifères :1. La végétation des sols métallifères », Bulletin de la Société royale de botanique de Belgique, 1958, n° 90, p. 127-286
  • La synthèse écologique, Doin, Paris, 1974, 380 p.
  • L’écosystème forêt, Nancy, École nationale du Génie rural, des Eaux et des Forêts, 1985
  • Les sites semi-naturels de l'écosystème Bruxelles : La végétation du Kauwberg à Uccle, Bruxelles, Éditons centre d'études J. Georgin, 1990

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Programme biologique international, lancé en 1964 par l'International Council of Scientific Unions avec le soutien de l'UNESCO, offre aux biologistes l'occasion de coordonner à l'échelle mondiale les recherches en écologie[4]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le cercle « Terre de Neufchâteau » prépare 2014, lavenir.net, 3 décembre 2013
  2. Notice sur www.centrepaulduvigneaud.be
  3. a b et c Tibaux.
  4. Revue Anthropologie des connaissances, vol. 5 : 2011, p. 219 lire sur Google Livres

P.A.Duvign. est l’abréviation botanique standard de Paul Duvigneaud.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI