Paul Bersez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paul Bersez
Illustration.
Fonctions
Sénateur du Nord
Prédécesseur Théophile Depreux (Gauche républicaine)
Successeur Henri Liénard (MRP)
Député de la 1re circonscription de Cambrai
Prédécesseur Lui-même
Successeur Alfred Le Roy (Gauche démocratique)[1]
Député de la 1re circonscription de Cambrai
Prédécesseur Théophile Michau (Républicains modérés)
Successeur Lui-même
Président du Conseil général du Nord
Prédécesseur Évrard Éliez-Évrard (Union démocratique)
Successeur Georges Vancauwenberghe (Progressistes)
Conseiller général du Nord
(élu pour le Canton de Cambrai-Ouest)
Prédécesseur Auguste-Joseph Bernard (Union républicaine)
Successeur Jonathan Demolon (FR-Rad.ind.)
Maire de Cambrai
Prédécesseur Alfred Brunel
Successeur Nestor Copin
Biographie
Nom de naissance Paul, Louis, Ferdinand Bersez
Date de naissance
Lieu de naissance Viesly (Nord)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Paris (Seine)
Sépulture Cimetière de la Porte Notre-Dame
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique Gauche démocratique
Conjoint Léonie Vérin
Profession Négociant

Paul Bersez
Maires de Cambrai

Paul Bersez, né le à Viesly (Nord) et mort le à Paris (Seine), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa tombe.

Conseiller d'arrondissement de 1895 à 1904, Paul Bersez est élu conseiller municipal de Cambrai en 1896, devient maire un an plus tard et le demeure jusqu'en 1912. Conseiller général du Nord pour le canton de Cambrai-Ouest à partir de 1904, il préside le Conseil général de 1908 à 1910.

Il est ensuite élu député de la 1re circonscription de Cambrai de 1898 à 1906.

Sénateur du Nord de 1906 à 1933, il s'inscrit au groupe de la Gauche démocratique. Élu le , il est réélu les , et .

Réfugié à Arcachon au moment de la débâcle de juin 1940, il n'est pas présent à Vichy le suivant pour le vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain et meurt à Paris le 27 août. Il est enterré dans le cimetière de la Porte Notre-Dame à Cambrai.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Paul Bersez », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]