Paul-Antoine Cap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul-Antoine Cap
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Paul-Antoine GratacapVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Distinction

Paul-Antoine Gratacap, dit Cap, né à Mâcon (Saône-et-Loire) le et mort à Paris le , est un pharmacien, naturaliste et écrivain scientifique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pharmacien à Lyon puis à Paris, il fut membre associé de l'Académie de médecine[1] et président de la Société de pharmacie.

Il introduisit dans la pratique médicale les préparations pharmaceutiques ayant pour base la glycérine (mémoire présenté à l'Académie de médecine le 17 janvier 1854)[2]. Il les divisait en deux grandes classes : les glycérolés, faits avec de la glycérine seule, et les glycérats, faits avec un mélange composé de glycérine et d’amidon, ayant la consistance de l’empois.

Il est également l'auteur d'études biographiques sur de nombreux savants.

Chevalier de la Légion d'honneur[3], il était également membre de l'Académie royale de médecine de Belgique et des académies des sciences de Turin, Venise, Florence.

Un buste de Pierre-Antoine Cap, dit Portrait sérieux de Paul-Antoine Gratacap, a été sculpté en 1841 par Dantan le Jeune ; il est conservé au musée Carnavalet de Paris[4].

Paul-Antoine Cap est le beau-père du compositeur Adolphe Blanc.

Choix de publications[modifier | modifier le code]

Comme auteur[modifier | modifier le code]

Comme directeur de publication[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Paul-Antoine Cap (1788-1877) », sur data.bnf.fr.
  2. Abel Jeandet, « Un oublié : Paul-Antoine Cap », Images de Saône-et-Loire, no 142,‎ , p. 24, d'après Jeandet 1868, p. 251 (revue) et p. 11 (tiré à part).
  3. « Cote LH/420/48 », base Léonore, ministère français de la Culture.
  4. « Portrait sérieux de Paul-Antoine Gratacap, dit Cap (1768-1877), naturaliste », sur parismuseescollections.paris.fr.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abel Jeandet, « Biographie. Illustrations bourguignonnes anciennes et modernes. M. P.-A. Cap, pharmacien-chimiste », La Bourgogne, revue provinciale, Dijon, Rabutot, vol. 1, no 6,‎ , p. 245–263 [revue] [tiré à part]

Liens externes[modifier | modifier le code]