Paruline azurée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Setophaga cerulea

Description de cette image, également commentée ci-après

Setophaga cerulea

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Parulidae
Genre Setophaga

Nom binominal

Setophaga cerulea
(Wilson, 1810)

Répartition géographique

Description de l'image  Dendroica cerulea map.svg.

     /    zone de nidification

     /    zone d'hivernage

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2bc+3bc : Vulnérable

La Paruline azurée (Setophaga cerulea, anciennement Dendroica cerulea) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Parulidae.

Description[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, le mâle adulte a le dos bleu azuré. Le dessous est blanc, les flancs sont rayés et la gorge est barrée d’une bande bleu noir. La femelle est plus terne avec le dessus du corps d'un bleu verdâtre, et le dessous blanchâtre avec parfois une teinte jaune pâle. Les adultes des deux sexes possèdent deux barres alaires blanches et leur queue est tachetée de blanc. La Paruline azurée pèse en général de 8 à 10 grammes, et la longueur totale de son corps est de 10 à 12,5 centimètres.

Répartition[modifier | modifier le code]

La Paruline azurée niche dans le sud de l'Ontario, le sud du Québec en passant par l'est et le centre des États-Unis jusqu'au Texas et la Géorgie au sud. La Paruline azurée passe l’hiver dans la cordillère des Andes, en Amérique du Sud, depuis la Colombie et le Venezuela jusqu'au Pérou à l'ouest et jusqu'au nord de la Bolivie.

Habitat et comportements[modifier | modifier le code]

Le Paruline azurée fréquente la canopée de vastes peuplements de feuillus matures.

Le nid est souvent posé très haut (entre 7 et 18 mètres) sur une branche horizontale. Pour le construire, la femelle utilise de fines matières végétales, des lichens et des toiles d'araignées. La femelle pond entre 3 et 5 œufs qu'elle incube environ 13 jours. Le mâle et la femelle prodiguent des soins aux jeunes.

Au Canada, cette espèce est considérée comme ayant un statut « préoccupant » d'après la Loi sur les espèces en péril. Elle est également considérée comme rare ou en déclin dans plusieurs régions des États-Unis.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :