Paroisse d'Evangeline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 44′ N 92° 25′ O / 30.73, -92.41

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Évangéline (homonymie)
Paroisse d'Evangeline
Situation de la paroisse d'Evangeline en Louisiane
Situation de la paroisse d'Evangeline en Louisiane
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Louisiane
Chef-lieu Ville Platte
Fondation 1910
Démographie
Population 35 434 hab. (2000)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Superficie 171 500 ha = 1 715 km2
Superficie eau 4 600 ha = 46 km2
Superficie totale 176 100 ha = 1 761 km2

La paroisse d’Evangeline, parfois écrit Évangéline (anglais : Evangeline Parish), en Louisiane a été créée par la scission de la paroisse de Saint-Landry en 1824. Elle est nommée en l'honneur du poème Evangéline de Longfellow. Elle est une des 22 paroisses de la région officielle de l'Acadiana.

La paroisse a une superficie de 1 721 km2 de terre émergée et 40 km2 d’eau. Elle est enclavée entre la paroisse des Rapides au nord, la paroisse des Avoyelles au nord-est, la paroisse de Saint-Landry à l’est, la paroisse d'Acadie au sud et la paroisse d'Allen à l’ouest.

Six autoroutes quadrillent la paroisse : l’autoroute fédérale (U.S. Highway) no 167 ainsi que les autoroutes de Louisiane (Louisiana Highway) no 10, 13 et 29.

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1920 23 485
1930 25 483 8.5%
1940 30 497 19.7%
1950 31 629 3.7%
1960 31 639 0%
1970 31 932 0.9%
1980 33 343 4.4%
1990 33 274 −0.2%
2000 35 434 6.5%
2010 33 984 −4.1%

Lors du recensement de l’année 2010, les 33 984 habitants de la paroisse se divisaient en 69,0 % de « Blancs », 28,3 % de « Noirs » et d’Afro-Américains, 0,3 % d’Amérindiens, 0,3 % d’Asiatiques, 0,01 % de Polynésiens et de Mélanésiens ainsi que 1,0 % de non répertoriés ci-dessus et 1,1 % de personnes métissées.

40,0% de la population est d'origine française[1].

La paroisse comptait 25,71 % qui parle le français ou le français cadien à la maison, soit 8 345 personnes parlant au moins une fois par jour la « langue de Molière »[1]. De plus, il y a de 290 habitants (0,89 %) qui parlent un créole basé sur le français.

Dans la paroisse, la pyramide des âges (toujours en 2000) était présentée ainsi :

  • 5 490 personnes étaient des mineures (moins de 18 ans) soit 29,60 % ;
  • 1 986 personnes étaient des jeunes adultes (de 18 à 24 ans) soit 9,60 % ;
  • 6 558 personnes étaient de jeunes forces de travail (de 25 à 44 ans) soit 27,60 % ;
  • 5 062 personnes étaient des forces de travail vieillissantes (de 45 à 65 ans) soit 20,40 % ;
  • 2 264 personnes étaient des personnes en âge de la retraite (plus de 65 ans) soit 12,80 %.

L’âge moyen des citoyens de la paroisse était donc de 34 ans, de plus, la paroisse compte 17 770 personnes de sexe féminin (soit 50,15 %) et 17 664 personnes de sexe masculin (soit 49,85 %).

Le revenu moyen par personne s’élève à 20 532 $ (en 2006) alors que 32,20 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté (indice fédéral).


La paroisse est divisée en neuf villes et villages : Basile, Chataignier, Mamou, Pine Prairie, Bayou Chicot, Turkey Creek, Ville Platte, Lone Pine et Saint-Landry.


Notes et références[modifier | modifier le code]