Parc national Rincón de la Vieja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parc national du Volcan Rincon de la Vieja
Guanacaste National Park.jpg
Volcan Rincón de la Vieja
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
14.161 ha
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
Site web
[cite class="ouvrage" id="site_officiel" style="font-style: normal;">(es) Site officiel]

Géolocalisation sur la carte : Costa Rica

(Voir situation sur carte : Costa Rica)
Point carte.svg

Le Parc Nacional Rincón de la Vieja est situé dans les provinces du Guanacaste et de Alajuela au Costa Rica. Il se situe dans l'aire de conservation de Guanacaste, Área de Conservación de Guanacaste (es). Le parc contient le volcan auquel il doit son nom : le volcan Rincón de la Vieja.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le parc, se divise en secteurs : le secteur Santa María et le secteur Las Pailas. Le premier secteur était une des haciendas majeures de la région, jusqu'à la création du parc. Le secteur de "Las Pailas" se caractérise par les multiples manifestations de l'activité volcanique.

Galerie[modifier | modifier le code]

Secteur de Las Pailas :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le volcan est situé sur la ligne de partage des eaux entre le Pacifique et l'Atlantique. Dans cette zone, 32 rivières ont leur source, sans compter les rivières à caractère intermittent.

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Le parc présente différents écosystèmes liés à l'activité volcanique et à leur altitude respective.

Flore[modifier | modifier le code]

Aux altitudes les plus élevées, les arbres sont de petite taille. Parmi les espèces recensées, il y a le laurier sauce (Cordia alliodora), l'arbre à Baume (Bursera simarouba), l'arbre symbole du Guanacaste (Entherolobium cyclocarpum), et l'acajou amer (Cedrela odorata). On trouve en abondance la fleur nationale du Costa Rica, la guaria Morada (Guariante Skinerii).

Faune[modifier | modifier le code]

Le relief varié favorise une grande diversité d'espèces.

260 espèces d'oiseaux ont été identifiées ; le pavón, le tucancillo et les colibris sont, entre autres, les principales espèces.

Les mammifères les plus communs sont l'agouti, le tapir, le pécari, le fourmilier, les paresseux, l'alouate, le singe-araignée et le singe capucin.

Les insectes abondent, comme les papillons morpho avec quatre espèces, et les gibbifer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]