Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parc-nature de la
Pointe-aux-Prairies
Image dans Infobox.
Le Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
2,61 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Site web
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Green pog.svg
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Green pog.svg
Localisation sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
voir sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
Green pog.svg

Le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies est un grand parc de Montréal situé dans l'arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

Le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies est situé sur la pointe est de l'île de Montréal, près de la rivière des Prairies. Lors de la réalisation d'aménagement majeur dans les parcs régionaux situés dans le secteur est dans les années 1980, les parcs régionaux de la Rivière-des-Prairies, de la Pointe-aux-Trembles et du Bois-de-la-Réparation sont rassemblés en un seul parc-nature.

C'est à la suite d'un concours organisé dans les écoles primaires des quartiers Rivière-des-Prairies et Pointe-aux-Trembles, que la Communauté urbaine de Montréal entérine le nom de Pointe-aux-Prairies pour ce parc. Ce nom est suggéré par un jeune étudiant qui souhaite associer l'appellation des deux quartiers où est situé ce parc. Il est ainsi nommé en 1987.

D'une superficie de 261 hectares, on y trouve des marais, des champs et des forêts.

Maison Bleau[modifier | modifier le code]

Maison Bleau

Intégrée au parc, la maison Bleau, sise au 13 200, boulevard Gouin Est, est un des rares exemples d'un type de maison rurale dite « maison québécoise »[1]. De plan rectangulaire, à un étage et demi, elle est coiffée d'un toit aigu à deux versants retroussés, dont l'avant coiffe une galerie de pleine largeur. Érigée entre 1851 et 1861, face à la rivière des Prairies, sur une terre agricole exploitée, son environnement rural a été préservé de l'urbanisation. Elle est protégée en tant que bien culturel du Québec par la loi[2].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Pavillon d'interprétation des marais