Papa longues jambes (film, 1955)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Papa longues jambes.
Papa longues jambes
Description de cette image, également commentée ci-après
Leslie Caron et Fred Astaire
Titre original Daddy Long Legs
Réalisation Jean Negulesco
Scénario Phoebe Ephron
Henry Ephron
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie musicale
Durée 126 minutes
Sortie 1955

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Terry Moore et Fred Astaire
Leslie Caron en Pierrot (au centre), dans un numéro de ballet de Roland Petit

Papa longues jambes (Daddy Long Legs) est un film musical américain de Jean Negulesco sorti en 1955 et inspiré d’un roman de Jean Webster paru en 1912. Akira Kurosawa a classé ce film en 38e place de ses 100 films favoris[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jervis Pendleton (Fred Astaire), riche homme d’affaires, se rend à Paris pour participer aux travaux d’une commission financière. Il rencontre par hasard, dans un orphelinat, Julie (Leslie Caron), qu’il décide d’adopter. Mais la jeune fille étant mineure, l’adoption est impossible pour des raisons de convenance. Elle devra, en échange, tous les mois lui envoyer une lettre. Il devient alors son mécène anonyme jusqu’au jour où, lors d’un bal à New York, il lui déclare sa flamme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Papa longues jambes s’inspire d’un roman de Jean Webster de 1912, adapté plusieurs fois à la scène dont une version cinématographique en 1919 avec Mary Pickford. En 1950, Darryl F. Zanuck, patron de la Fox, rêvait d’en faire une comédie musicale et il profita de la fin du contrat de Fred Astaire avec la MGM pour l’engager avec Leslie Caron.

Les scénaristes apportèrent des changements au roman de Webster en transposant une partie de l’histoire en France et en confrontant, une fois encore, l’ancien et le nouveau grâce au mélange chorégraphique entre le style guindé de Roland Petit et celui très aérien de Fred Astaire.

Habituellement, c’était Hermes Pan qui réglait les chorégraphies de Fred Astaire, mais pour ce film l’acteur accepta de travailler avec Roland Petit qui souhaitait fortement créer une chorégraphie pour ce mythe de la comédie musicale américaine.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Deux films inspirés du roman sont sortis en 1919 et 1931. L'histoire a été adaptée en dessin animé en 1990 par les studios Nippon Animation : Watashi no Ashinaga Ojisan 私のあしながおじさん.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]