Palais des thés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Palais des thés
illustration de Palais des thés

Création 31 décembre 1986
Fondateurs François-Xavier Delmas
Personnages clés François-Xavier Delmas, Mathias Minet
Forme juridique Société anonyme à conseil d'administration
Slogan « Déguster le meilleur du thé »
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction François-Xavier Delmas Président
Activité Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
Produits Thé et accessoires de dégustation de thé
Effectif 218 au 31 mars 2017 (effectif moyen annuel)
Siren 339752636
Site web www.palaisdesthes.com/frVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 20 467 500 € au 31/03/2017
Résultat net 1 108 300 € au 31 mars 2017[1]

Palais des Thés est une maison de thé fondée à Paris en 1987, spécialisée dans la commercialisation de thés et accessoires, dont François-Xavier Delmas est le fondateur et le président.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En 1987, Julien Spiess réunit 45 amateurs de thé pour fonder une société anonyme : chaque personne doit contribuer à hauteur d’au moins 2 000 F (518,58 €2019) et le capital social de l’entreprise atteint au total 350 000 F (90 751,5 €2019). Sa volonté est de fournir du thé en vrac au lieu du thé en sachet, de moins bonne qualité, qui constitue à l’époque 80 % du marché français du thé[2]. La première boutique ouvre dans le 6e arrondissement de Paris[3], près du jardin du Luxembourg[4] ; d’autres boutiques ouvrent rapidement en France, mais la société rencontre rapidement des problèmes financiers dus à une mauvaise gestion[5].

Rachat et développement[modifier | modifier le code]

En 1990, François-Xavier Delmas devient président de la société et la recapitalise à hauteur de 600 000 F (141 444 €2019)[2]. Il rachète 80 % des parts à ses anciens associés[5],[6]. Ensuite, il élimine les intermédiaires à l’achat, décidant de se rendre directement sur les sites de production pour approvisionner l’entreprise. À l’époque, le Palais des Thés est la seule maison de thé française à importer les thés directement d’Asie sans passer par Hambourg, qui est le haut lieu du commerce du thé à l’échelle européenne[2],[5].

En 1997, Palais des Thé réalise 7,3 millions de francs de chiffre d’affaires et s’étend à l’international avec des boutiques à Tokyo, New York et Lisbonne[2]. La même année, François-Xavier Delmas publie le Livret du théophile, un ouvrage de vulgarisation sur le thé[5]. Deux ans plus tard, l’entreprise ouvre son site de commerce électronique[7]. Début 2013, la branche Internet représente 16 % des ventes. Le chiffre d'affaires 2011-2012, tous canaux de vente, se monte à 16,8 millions d'euros[8].

L’École du Thé[modifier | modifier le code]

En 1999, l’entreprise ouvre l’École du thé, un ensemble d’ateliers pédagogiques de dégustation ouverts au public[9].

Refonte stratégique[modifier | modifier le code]

En , la maison change de nom : Le Palais des Thés devient Palais des Thés, tandis que le slogan « À la découverte des cultures du monde » est abandonné au profit de « Vivons le thé »[10]. L'offre est recentrée sur le client, segmentée selon l'heure de dégustation, et deux magasins sont ouverts à New-York[8].

Activité[modifier | modifier le code]

Guranse Tips G75, récolte d'été 2016. Thé noir du Népal commercialisé par le Palais des thés.

L’entreprise importe des thés, essentiellement de Chine, d'Inde, du Sri Lanka, du Japon, et de Taïwan. Elle investit en particulier dans le marché du thé biologique[9]. Certaines collections sont éphémères, soient saisonnières[11], soient développées en partenariat avec des événements[réf. nécessaire], soient en quantités limitées[12].

Palais des Thés vend aussi des accessoires et ustensiles à thé; ces accessoires décoratifs tendent à attirer une clientèle supplémentaire qui ne s’intéresse pas forcément au thé mais plutôt à l’esthétique des ustensiles[13].

L’École du Thé est un ensemble d’ateliers pédagogiques ouverts au public[4],[9]. Créée en 1999, elle suit le modèle des formations en œnologie ; elle tend à être une charge plutôt qu’une recette pour l’entreprise, mais participe à son image de marque et à la fidélisation de sa clientèle[14].

Localisation[modifier | modifier le code]

Palais des Thés, au , dispose de 34 établissements[15].

La marque est présente dans les centres commerciaux et compte 14 boutiques à travers le monde : Belgique, Luxembourg, Norvège, Israël, Géorgie, La Réunion et Suisse[réf. nécessaire].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le guide de dégustation de l’amateur de thé, de François-Xavier Delmas, Mathias Minet et Christine Barbaste, Les Éditions du Chêne, 2007. (ISBN 2-9517419-2-8)
  • La Cuisine au Thé, de Carine Baudry, Sylvain Sendra et Carrie Solomon, Les Éditions Agnès Viénot, . (ISBN 978-2-35326-065-2)
  • Tea Sommelier - Le thé en 160 leçons illustrées, de François-Xavier Delmas et Mathias Minet

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/le-palais-des-thes-339752636.html
  2. a b c et d « Ouvrir un commerce/les filons qui marchent... », Entreprendre,‎
  3. « Derrière l'enseigne - Le Palais des Thés », L'Obs de Paris,‎
  4. a et b « Tea connoisseur and teacher Intuitive style builds mini-empire SPOTLIGHT », International Herald Tribune,‎
  5. a b c et d « Bonnes récoltes en vue pour le Palais des Thés. », La Tribune,‎
  6. Interview sur le site d'information des dirigeants d'entreprise : Linda Ducret, « François-Xavier Delmas : Pour l'amour du thé », sur www.gpomag.fr (consulté le 7 février 2019)
  7. « Vendez plus grâce au Net. », Entreprendre,‎
  8. a et b Palais des Thés revisite sa maison. Clotilde Briard, Les Echos, 25 janvier 2013.
  9. a b et c « Le printemps du Palais des Thés. », 18 mars 2002,‎ la tribune
  10. « Du changement au Palais », sur Logonews, (consulté le 16 octobre 2014)
  11. « Thés éphémères pour l’été », Le Figaro,‎
  12. « Rares thés », L’Express,‎
  13. Alexandra Michot, « Le nouvel instant thé », Le Figaro,‎
  14. Etienne Gless, « Pourquoi je donne des cours à mes clients », L’Entreprise,‎
  15. « LE PALAIS DES THES liste des établissements de l'entreprise », sur www.societe.com (consulté le 16 janvier 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]