Palais épiscopal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Palais épiscopal de Laon.

Un palais épiscopal (en latin domus episcopi) est la demeure d’un évêque, généralement à proximité de la cathédrale et intégrée à un groupe épiscopal. Lorsqu'il s'agit d'un archevêque, on parle de Palais archiépiscopal.

Le palais épiscopal se présente souvent comme un vaste hôtel particulier qui abritait des salles de classe pour l'enseignement du droit canonique. Il disposait aussi d'une chapelle épiscopale desservie par des chapelains souvent choisis par l'évêque au sein du chapitre de chanoines. Cette chapelle était la destination de processions capitulaires plusieurs fois par an mais aussi le théâtre d'importantes cérémonies épiscopales, notamment des passations d'actes et prestations de serments[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Arminjon, Denis Lavalle, 20 siècles en cathédrales, Éditions du Patrimoine, , p. 380.

Voir aussi[modifier | modifier le code]