PCC 7700/7800

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
PCC 7700/7800
Description de cette image, également commentée ci-après
La rame articulée 7801 en 2011
Identification
Exploitant(s) STIB
Désignation 7701 à 7827
Type Tramway PCC articulé bi-directionnel
Motorisation 6 moteurs
Composition 2 caisses articulées reposant sur 3 bogies
Constructeur(s) La Brugeoise et Nivelles
Affectation Tramway de Bruxelles
Série
7700 7800
N° de série
7701- 7798 7799-7827
Mise en service
1972-1973 1972-1973
Effectif
96 30
Série d'origine
7500 -
Transformation en
années '80 -
Captage avant transf.
perche -
caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'-Bo'-Bo'
Écartement standard
Captage Pantographe
Tension ligne de contact 750 V CC
Tare 28,6 t
Longueur HT 21,16 m
Largeur 2,20 m
Hauteur 3,47 m
Capacité 152 p.
Places assises 38 pl.
Vitesse maximale 65 km/h

Les PCC 7700/7800 sont les premiers véhicules bidirectionnels de la STIB.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire des motrices 7700 et des motrices 7800 n'est pas tout à fait la même, car à l’origine, les 7700 étaient issues d'un type de véhicules particulier, les 7500, aujourd'hui quasiment disparu, techniquement comparables aux 7800, mais mono-directionnelles et donc équipées d'un seul poste de conduite et de portes uniquement du côté droit. Les 7500 étaient dotées de la perche traditionnelle de captage du courant, alors que les 7800, destinées à circuler en tunnel, étaient dotées d'origine d'un pantographe[1].

Les 7500 furent harmonisées avec les 7800 durant les années 1980, lors de leur première rénovation, formant la série des 7700.

7700[modifier | modifier le code]

La motrice 7586 sur la ligne 103

À l’origine, les motrices de type 7700 étaient des motrices unidirectionnelles de type 7500, composées de deux caisses, munies de quatre doubles portes reparties d’un seul côté, dont deux par caisse.

Cette série comptait en tout 98 véhicules qui ne ressemblaient que très peu au véhicule prototype 7501 de 1962, surnommée la «Caroline», à l'aspect proche à la série 7000 et qui a été renuméroté 7500 lors de la livraison de la série.

C’est lors de l’arrivée des 7800 et des 7900 que la STIB entama une importante rénovation qui conduisit à la transformation en véhicules bidirectionnels : ainsi, toutes les 7500, à l’exception de la motrice prototype et de la 7529, calcinée dans les années 1970 à Groot-Bijgaarden, sur le (19), furent transformées, devenant ainsi des 7700, quasiment identiques aux 7800 : par exemple, la 7501 devint la 7701, la 7502 devient la 7702 et ainsi de suite. Toutefois, au début, on pouvait encore différencier les 7700 des 7800 grâce à l'utilisation par les 7700 du même type de film (Girouette) que celui des 7900, qui était plus étroit et était muni d'un indicateur de destination, à côté.

Le matériel roulant[modifier | modifier le code]

Le PCC 7788 au point de rebroussement de Gare du Nord
Le PCC 7711 à Louise

La livraison de 30 véhicules (7800) en 1972 fut une révolution énorme par rapport aux PCC 7000/7100 et aux PCC 7500 du fait qu’ils comptent 2 postes de conduites et des portes des deux côtés, permettant l’application de terminus du type « tiroir » : ce sont donc des tramways bidirectionnels.

Le succès époustouflant des nouveaux véhicules a incité la STIB à transformer tous les PCC 7500 en PCC 7700, à l'exception de la 7500 « Caroline ».

Les PCC 7700/7800 sont partagés entre 5 dépôts à Bruxelles[2].

Quatre motrices ont été renumérotée :

  • la 7501 prototype a été renumérotée en 7500
  • la 7830 devient 7729 en remplacement de la 7529,
  • la 7829 devient 7799,
  • la 7828 devient 7800.

Sa fiche technique[modifier | modifier le code]

Le PCC 7783 à Marius Renard

D'après le site de la STIB[2] :

  • Nombre de places assises : 38
  • Nombre total de places : 152
  • Longueur totale : 21,16 m
  • Largeur totale : 2,20 m
  • Hauteur totale : 3,47 m
  • Poids du véhicule : 28,60 tonnes à vide, à 39,24 tonnes, en pleine charge
  • Moteurs de traction : 6
  • Vitesse maximale : 65 km/h

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Duquenne, « 40 ans de tramways en France et au Benelux », FACS, (consulté le 25 avril 2011)
  2. a et b STIB - Véhicules : Trams 7700

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]