Ligne 44 du tramway de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tram(44)
PCC 7768 à Tervuren.
PCC 7768 à Tervuren.
Carte

Réseau Tramway de Bruxelles
Terminus Montgomery, Tervuren Station
Communes desservies 5 (Woluwe-Saint-Pierre, Auderghem, Kraainem, Tervuren, Wezembeek-Oppem)
Histoire
Mise en service
Exploitant STIB
Infrastructure
Conduite (système) Conducteur
Exploitation
Matériel utilisé PCC 7700/7800
Dépôt d’attache Ixelles, Woluwe
Points d’arrêt 17
Longueur 9,34 km
Temps de parcours 20 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 584 m
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Lignes connexes (3)(4)(7)(8)(9)(19)(25)(32)(39)(44)(51)(55)(62)(81)(82)(92)(93)(97)

La ligne 44 du tramway de Bruxelles est une ligne du tramway de Bruxelles créée le , qui relie Montgomery à Tervuren Station. Elle relie, comme la ligne 39 avec laquelle elle est en cadence, l'est du centre-ville à l'Est de la périphérie bruxelloise. La ligne possède un tronçon dans la forêt de Soignes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne Tram(44) du tram de Bruxelles ne subira pas de modifications consécutives à la grande restructuration de la STIB qui dura de mars 2006 à l'été 2008, soit un peu plus de 2 ans, comme les lignes (19), (39) et (92), restructuration qui conduira principalement à la suppression des lignes (18), (52), 83, (90), (91) et (93) (rétabli par la scission de la l'ancienne ligne (94)).

Tracé[modifier | modifier le code]

La ligne (44) du tram de Bruxelles part de Montgomery dans une station, située sur une boucle, partagée avec la Ligne (39) et en correspondance avec la ligne Métro(1) . Les (44) sortent du tunnel et via un site propre intégral, empruntent à grande vitesse l'avenue de Tervueren, desservent le square Léopold II, le Musée du Tram, en correspondance avec la ligne (8), puis à la station Madoux, ils se séparent à la station, du même nom, du (39), et continuent sur la chaussée de Tervuren, puis après quelques stations, ils arrivent à Quatre Bras puis ils desserviront le Rond-Point Ravenstein afin d'arriver peu de temps après avoir desservi l'avant-dernière station Oppemstraat, la station terminale en boucle Tervuren Station.

Plan[modifier | modifier le code]

Plan44stib.png

Les stations[modifier | modifier le code]

Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

La ligne (44) du tram de Bruxelles est exploitée par la STIB. Elle fonctionne, environ entre 5 h et 1 h[1], tous les jours, sur la totalité du parcours. Les tramways rallient Montgomery à Tervuren Station en environ 20 minutes.

Fréquence[modifier | modifier le code]

Les temps de parcours sont donnés à titre indicatif à partir du site de la STIB[2].

  • Du lundi au vendredi
    • Période scolaire
      • Heures de pointe: un tram toutes les 6 minutes
      • Heures creuses: un tram toutes les 7 minutes 30 à 10 minutes
      • Soirée: un tram toutes les 20 minutes
    • Petites vacances scolaires :
      • Heures de pointe: un tram toutes les 8 minutes
      • Heures creuses: un tram toutes les 15 minutes
      • Soirée: un tram toutes les 20 minutes.
    • Grandes vacances :
      • Heures de pointe: un tram toutes les 10 minutes
      • Heures creuses: un tram toutes les 15 minutes
      • Soirée: un tram toutes les 20 minutes
  • Le samedi
    • Le matin et en soirée: un tram toutes les 20 minutes
    • L'après-midi: un tram toutes les 15 minutes
  • Dimanche et jours fériés: un tram toutes les 20 minutes toute la journée.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

La ligne 44 du tram de Bruxelles est exploitée de nos jours par les PCC 7700/7800, les premiers véhicules bidirectionnels du réseau. Précédemment, et jusqu'au , ils étaient accompagnés des PCC 7000/7100 à deux bogies.

Durant certains week-ends et jours fériés, des anciens tramways du Musée du Tram de Woluwé-Saint-Pierre empruntent la ligne (44) jusqu'à Tervuren pour le plus grand plaisir des amateurs.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Le tracé de cette ligne est partout en site propre, elle ne passe sur une chaussée que pour la croiser à un carrefour. Sur ce tracé, à quelques mètres des Quatre Bras de Tervueren, se trouve un passage à niveau de style ferroviaire avec double croix de Saint-André, feu blanc lunaire clignotant (en l'absence de tram) ou deux feux rouges clignotant alternativement (à l'arrivée d'un tram) et sonnerie d'avertissement. C'est là le seul passage à niveau de Belgique placé sur une ligne de tram et comportant à la fois des feux et une sonnerie. Les lignes (39) et (44) sont aussi les seules en région bruxelloise et aux environs de celle-ci le long desquelles se trouvent des passages à niveau avec croix de Saint-André et pour certains avec feux rouges et blanc lunaire.

Tarification et financement[modifier | modifier le code]

La tarification de la ligne est identique à celles des autres lignes de tramway exploitées par la STIB ainsi que les réseaux urbains bruxellois TEC, De Lijn, SNCB et accessible avec les mêmes abonnements sauf sur le tronçon Bourget-Brussels Airport de la ligne Bus(12). Un ticket peut permettre par exemple 1, 5 ou 10 voyages avec possibilité de correspondance.

Le financement du fonctionnement de la ligne, entretien, matériel et charges de personnel, est assuré par la STIB[3].

Images[modifier | modifier le code]

Demain[modifier | modifier le code]

À terme, la ligne pourrait être prolongée jusqu'à Schuman. La STIB a également évoqué le prolongement de la ligne vers Louvain dans le cadre du projet wensnet, le long de la N3, ce qui en ferait une ligne rapide de tramway, proche du concept de Train léger.

Le projet non-officiel Cityvision proposait en 2009 d'utiliser des rames de métro léger comme il y en a à Francfort; ainsi la ligne se prolongerait à l'est en se greffant au métro, ce qui selon les auteurs ne demanderait que des investissements mineurs le long du parcours. Si ce projet voit le jour, l'infrastructure devra être mixte afin de permettre le passage des trams 8 et 39 et de l'éventuelle future ligne vers Louvain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]