P.M. Dawn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
P.M. Dawn
Description de cette image, également commentée ci-après

P.M. Dawn, en 2006.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop alternatif, RnB[1]
Années actives Depuis 1988
Labels Gee Street, V2 Music, Island Records
Composition du groupe
Membres Prince Be
Doc.G
Anciens membres DJ Minutemix

P.M. Dawn est un groupe de hip-hop et de RnB américain, originaire de Jersey City, dans le New Jersey. Formé en 1988 par les frères Attrell Cordes (Prince Be, ou parfois Prince Be the Nocturnal) et Jarrett Cordes (DJ Minutemix)[2], le groupe se popularise dans le crossover au début des années 1990 à l'aide du hip-hop, de la soul, et du RnB urbain[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et premier album[modifier | modifier le code]

Le père des frères Cordes — Prince Be (Attrell Cordes) et DJ Minute Mix (Jarrett Cordes)[1] — succombe à une pneumonie alors qu'ils ne sont encore enfants. Une autre tragédie survient dans la famille, lorsque le frère cadet, Duncan, meurt noyé à l'âge de deux ans. Les deux frères aînés sont éduqués par leur mère et leur beau-père, le musicien George Brown, membre fondateur de Kool and the Gang[2]. Ils forment plus tard P.M. Dawn en 1988[1].

Leur premier album, Of the Heart, of the Soul and of the Cross, est publié le [3], et atteint la 48e place du Billboard 200[4]. Il contient le hit international Set Adrift on Memory Bliss, qui reprend la chanson de Spandau Ballet True, et fait brièvement participer Spandau Ballet au chant et Tony Hadley dans le clip de la chanson[2]. Set Adrift on Memory Bliss atteint la première place de la semaine en 1991 au Billboard Hot 100. La chanson atteint la troisième place au Royaume-Uni[2]. Paper Doll, l'un des premiers singles publiés par le label Island au Royaume-Uni, est publié aux États-Unis comme une suite à Set Adrift on Memory Bliss, et atteint la 28e place des classements en 1992[2]. Paper Doll est classé à de nombreuses reprises au top 40 (147e)[5]. Avec le succès de leur premier album, le groupe se lance dans une tournée internationale. À cette tournée, une annonce faite par Prince Be made au magazine Details mène KRS-One de Boogie Down Productions et sa troupe de monter sur scène pendant un concert des P.M. Dawn, contraignant le groupe à descendre de la scène. Concernant la réaction de KRS-One, Prince B demande : « KRS-One veut nous apprendre, mais nous apprendre quoi ? » Prenant sa défense devant James T. Jones IV de USA Today, KRS-One rétorque : « Je lui ai répondu à sa question. 'Apprendre quoi ?' Apprendre le respect[6]. » En 1992, P.M. Dawn participe à la compilation des Red Hot Organization intitulée Red Hot + Dance.

The Bliss Album…?[modifier | modifier le code]

Avant la publication de leur nouvel album, The Bliss Album…? (Vibrations of Love and Anger and the Ponderance of Life and Existence), P.M. Dawn participe à la bande originale intitulée I'd Die Without You du film comique Boomerang avec Eddie Murphy. Ce hit apparaît également dans leur album The Bliss Album…?, et dans le hit pop classé au magazine Billboard intitulé Looking Through Patient Eyes[2]. Looking Through Patient Eyes fait participer Cathy Dennis aux chœurs, et reprend le hit de George Michael intitulé Father Figure.

Leur deuxième album, The Bliss Album…?, est publié le [7] et atteint la 30e place du Billboard 200[8]. L'album comprend le duo Boy George More Than Likely et une reprise du titre Norwegian Wood (This Bird Has Flown) des Beatles[2]. L'album comprend également So On and So On, qui mènera une bataille judiciaire pour atteintes aux droits d'auteur en 1999. Dans cette bataille judiciaire, appelée Batiste v. Island Records, Inc., Paul et Michael Batiste accusent P.M. Dawn d'avoir repris sans autorisation le titre Funky Soul de David Batiste and The Gladiators dans leur titre So On and So On[9].

Depuis Jesus Wept[modifier | modifier le code]

P.M. Dawn participe à la reprise de You Got Me Floatin' de la compilation Stone Free: A Tribute to Jimi Hendrix. des artistes et groupes allant de Pat Metheny, Eric Clapton à Body Count d'Ice-T, y participent également

Leur album Jesus Wept, publié le [10] est incapable d'atteindre le même succès que ses deux prédécesseurs, bien qu'il se classe 118e au Billboard 200[11]. Le single le mieux classé de tous, extrait de l'album, s'intitule Downtown Venus, qui reprend le titre Hush de Deep Purple, et qui atteint la 48e place des classements Billboard[2]. Également en 1995, P.M. Dawn participe au remix du titre Blood, Milk and Sky (Miss September Mix) de White Zombie. En 1996, P.M. Dawn participe à une œuvre caritative appelée Non-Fiction Burning. En 1998, Prince Be participe aux chansons Perfect for You et Gotta Be...Movin' on Up du film comique Senseless de Marlon Wayans et David Spade. Le , le groupe publie son quatrième album Dearest Christian, I'm So Very Sorry for Bringing You Here. Love, Dad[12]. L'album est bien accueilli, atteignant la 44e place du Billboard Hot 100[13], mais n'atteint pas les ventes escomptées, et le groupe disparaît progressivement du marché[1].

Plus tard, Prince Be est affecté par un important accident vasculaire cérébral en début 2005, qui paralyse tout le côté gauche de son corps[14]. P.M. Dawn apparait dans la série Hit Me, Baby, One More Time, sur NBC[15]. Le 15 mai 2010, pour le quarantième anniversaire de Prince Be, Doc. G joue à Manille devant 5 000 personnes. En janvier 2015, Doc. G se lance en tournée, et reste le seul membre actif de P.M. Dawn. Prince Be souffre de trois accidents vasculaires cérébraux et se fait amputer des deux jambes. Bien que Doc. G se soit éloigné de Prince Be, lui et Doc. G maintiennent leur relation.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Of the Heart, of the Soul and of the Cross: The Utopian Experience
  • 1993 : The Bliss Album…?
  • 1995 : Jesus Wept
  • 1998 : Dearest Christian, I'm So Very Sorry for Bringing You Here. Love, Dad
  • 2000 : Fucked Music

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2000 : The Best of P.M. Dawn
  • 2008 : Most Requested
  • 2010 : P.M. Dawn: Greatest Hits Live!

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Stephen Thomas Erlewine, « P.M. Dawn Biography », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Édimbourg, 5e,‎ , 750–751 p. (ISBN 1-84195-017-3).
  3. (en) Steve Huey, « Of the Heart, of the Soul and of the Cross Overview », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  4. (en) « Of the Heart, of the Soul and of the Cross Awards », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  5. (en) « American Top 40 with Shadoe Stevens »,‎ .
  6. (en) « Musician Guide KRS-One Biography » (consulté le 12 janvier 2009).
  7. (en) Steve Huey, « The Bliss Album…? Overview », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  8. (en) « The Bliss Album…? Awards », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  9. (en) « United States Court of Appeals, Fifth Circuit. - 179 F.3d 217 » (consulté le 21 juin 1999).
  10. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Jesus Wept Overview », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  11. (en) « Jesus Wept Awards », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  12. (en) Ned Raggett, « Dearest Christian, I'm So Very Sorry for Bringing You Here. Love, Dad Overview », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  13. (en) « Dearest Christian, I'm So Very Sorry for Bringing You Here. Love, Dad Awards », sur AllMusic (consulté le 20 août 2015).
  14. (en) « The Dawn Goes On », sur The Stranger,‎ (consulté le 20 août 2015).
  15. (en) « Proud to tout P.M. Dawn, 17 years later », sur sports.espn.go.com,‎ (consulté le 20 août 2015).

Lien externe[modifier | modifier le code]