Pétalite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pétalite
Catégorie IX : silicates[1]
Image illustrative de l’article Pétalite
Fragment de pétalite, État du Minas Gerais, Brésil.
Général
Classe de Strunz 9.EF.05
Formule chimique AlLiO10Si4 LiAlSi4O10
Identification
Masse formulaire[2] 306,259 ± 0,006 uma
Al 8,81 %, Li 2,27 %, O 52,24 %, Si 36,68 %,
Couleur Incolore, blanche, grise, rose pâle
Classe cristalline et groupe d'espace P 2/a
Système cristallin Monoclinique
Clivage {001} parfait,
{201} bon
Cassure conchoïdale
Échelle de Mohs 6 - 6,5
Trait blanc
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Propriétés chimiques
Densité 2,39 - 2,46, moyenne = 2,42

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La pétalite (connue précédemment sous le nom de castorite) est un minéral appartenant à la famille des silicates. Sa formule chimique est LiAlSi4O10.

La pétalite se présente aplatie sur {010} ou allongée sur {100}.

La structure consiste en feuillets Si4O10 reliés par tétraèdres AlO4 et LiO4 : la pétalite est donc fréquemment classée parmi les phyllosilicates, mais d’après Zoltai elle est plutôt un tectosilicate. Elle se distingue du spodumène par le clivage et la densité inférieure.

La pétalite se trouve associée dans les pegmatites avec le spodumène, la tourmaline et la lépidolite. Considérée auparavant comme rare, elle représente actuellement une importante source de lithium à Varutrask (Suède), à Bikita (Zimbabwe) et en Namibie.


En Asie, certains la considère comme un symbole de bonheur


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.