Ouattara Watts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Quattara Watts
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation

Ouattara Watts né en 1957 est un peintre américain et ivoirien[1] né à Abidjan (Côte d'Ivoire)[2].

Il vit à New York aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1970, Ouattara Watts quitte Abidjan et déménage à Paris ou il intègre l’École nationale supérieure des beaux-arts[3].

Dix ans plus tard, il rencontre Jean-Michel Basquiat lors d'un vernissage ; celui-ci appréciant les peintures de Watts, il le persuade de déménager à New York. Ils ont alors une collaboration très courte mais importante[4]. Dans le documentaire Basquiat, une vie, Watts est filmé dans son atelier travaillant et parlant de Basquiat.

Depuis, sa démarche singulière a été présenté lors de manifestations majeures dans le monde.

Watts est un artiste international reconnu pour la peinture et le dessin. Il est un passionné de jazz, qui a fusionné la musique et l'art dans des peintures et des collages en utilisant des matériaux quotidiens[réf. nécessaire].

En plus de nombreuses expositions personnelles, son travail a été présenté dans les expositions comme The Short Century: Independence and Liberation Movements in Africa, 1945-1994 au MoMa PS1 (2001, cur. Okwui Enwezor) ou Body of evidence au Smithsonian Museum for African Art à Washington. Il est présenté régulièrement à la Biennale de Dakar et à la Biennale de Venise. Plus récemment, ses œuvres ont fait partie de l’exposition Afriques Capitales à La Villette (Paris, 2017, cur. Simon Njami).

En 2018, la galerie Cécile Fakhoury[5] a accueilli l’exposition Before Looking at this Work, Listen to It sa première exposition en Côte d’Ivoire, son pays natal. En 2019 la galerie lui propose de présenter ses œuvres récentes à la FIAC.

Watts vit et travaille à New York.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2019 : FIAC Paris, solo show, galerie Cécile Fakhoury
  • 2019 : Ouattara Watts, musée Paul Rebeyrolle, Limoges FRANCE. , 2 juin au 17 novembre, Eymoutiers, F 2019
  • 2018 : galerie Cécile Fakhoury, "Avant de regarder ce travail, écoutez-le", Abidjan, Côte d'Ivoire
  • 2018 : La Rotonde, "Get Ready", Abidjan, Côte d'Ivoire
  • 2018 : Biennale de Dakar, Sénégal
  • 2016 : Magazzino d'Arte Moderna, Roma, Italie
  • 2015 : galerie Boulakia, Paris, France
  • 2012 : Ouattara Watts, Vertigo de Vladimir Restoin Roitfeld, New York
  • 2010 : Hess Art Collection, International Contemporary Art at Glen Carlou, Paarl, Afrique du Sud
  • 2009 : Hess Art Collection, International Contemporary Art at Glen Carlou, Paarl Afrique du Sud
  • 2008 : Magazzino d'Arte Moderna, Roma, Italie
  • 2008 : Galeria Leyendecker, Santa Cruz de Tenerife, Canaries, Espagne
  • 2008 : "Andy Goldsworthy et Ouattara Watts" Exposition de deux personnes, onze peintures et aquarelles de 1992-2006 par Ouattara à International Contemporary Art à Glen Carlou, Paarl, Afrique du Sud
  • 2007 : "Ouattara Watts : Pour Lily" Mike Weiss Gallery, New York
  • 2006 : "Ouattara Watts : oeuvres sur papier" Mike Weiss Gallery, New York
  • 2004 : galerie Tracy Williams, New York
  • 2004 : "NH Crossing Currents - La synergie de Jean-Michel Basquiat et Ouattara Watts" The Hood Museum of Art, Dartmouth College, Hanovre
  • 2004 : Magazzino d'Arte Moderna, Rome, Italie
  • 2004 : Marella Arte Contemporanea, Milan, Italie
  • 2002 : Leo Koenig, New York
  • 2001 : Magazzino d'Arte Moderna, Roma, Italie
  • 1999 : "Ouattara : à Rome" Magazzino d'Arte Moderna, Rome
  • 1998 : «Ouattara New Work» Baldwin Gallery, Aspen, Colorado
  • 1996 : "Ouattara Dark Star" Kemper Museum of Contemporary Art, Kansas City, Missouri
  • 1995 : "Ouattara: New Paintings" Gagosian Gallery, New York
  • 1994 : "Ouattara" Berkeley Art Museum, Berkeley, Californie
  • 1993 : galerie Boulakia, Paris, France
  • 1992 : Vrej Baghoomian Gallery, New York
  • 1990 : Akira Ikeda Gallery, Nagoya, Japon
  • 1989 : Marilyn Butler Gallery, Los Angeles, Californie
  • 1986 : Centre culturel "Ouattara" de la Rochelle, La Rochelle, France

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Métropole africaine, une ville imaginaire, MaXXI, Roma, Italie
  • 2017 : Museum FMCCA, Milano, Italie
  • 2017 : galerie Marella, Milan, Italie
  • 2017 : Afrique Capitales, La Villette, Paris, France
  • Biennale de Dakar 2016
  • 2010 : «En dialogue» «Quatre générations de peinture» Organisé par Peter Makebish, Charest-Weinberg, Miami, Floride, États-Unis. Artistes : Donald Baechler, Ross Bleckner, Kadar Brock, Brendan Cass, Sante D'Orazio, Matt Jones, John Newsom, Hermann Nitsch, Bill Saylor, Kenny Scharf, Ouattara Watts, Dustin Yellin
  • 2009 : "Armory Show NYC" Magazzino d'Arte Moderna, Roma, Italie
  • 2006 : "Intersections : Changer d'identité dans l'art contemporain" John Michael Kohler Arts Center, Sheboygan, Wisconsin
  • 2006 : "Royaume de l'Esprit. Musée national d'art africain "Mike Weiss Gallery, New York
  • 2006 : «Body of Evidence» Smithsonian Institution, Washington
  • 2003 : "Black President - The Art and Legacy of Fela Anikulapo-Kuti" Nouveau musée d'art contemporain, New York City
  • 2002 : Documenta 11, Kassel, Allemagne [6]
  • 2002 : Whitney Biennial, New York, États-Unis [7]
  • 2002 : "Le siècle court : les mouvements d'indépendance et de libération en Afrique 1945-1994. " PS1 Contemporary Art Center, Long Island City, New York, États-Unis
  • 2000 : "Transatlantic Dialog - In And Out of Africa -" National Museum of African Art, Washington, USA
  • 1997 : Chiba Museum of Art, Chiba, Japon
  • 1994 : "Un Altre Pais" Centro Atlantico de Arte Moderno, Las Palmas Fundacion, Espagne
  • 1994 : La Caixa, Palma de Majorque, Expositions La Virreina, Barcelone, Espagne
  • 1993 : Biennale de Venise, Italie [3]
  • 1991 : "Syncretism: The Art of the 20th Century" The Alternative Museum, New York, USA
  • 1991 : "L'Afrique explore: formes nouvelles et renouvelées dans l'art du XXe siècle" Le nouveau musée d'art contemporain, New York, NY. Exposition visitée : Berkeley Art Museum, St. Louis Art Museum, Mint Museum of Art, Carnegie Museum of Art, Corcoran Museum of Art, Centre des Beaux-Arts, Ludwig Forum für Internationale Kunst, Aix-la-Chapelle; Fondacion Antoni Tàpies, Espace Lyonnais d'Art Contemporain, Galerie Tate
  • 1990 : «Images de la mort dans l'art contemporain» Patrick et Beatrice Haggerty Museum of Art, Milwaukee
  • 1985 : musée national des Arts africains et océaniens, Paris

Livres et catalogues[modifier | modifier le code]

  • 2019 : "Ouattara Watts : FIAC" Catalogue, 33 pages, Français, publié par Galerie Cécile Fakhoury[8]
  • 2019 : "Ouattara Watts : Résonances ", Catalogues, 64 pages, Français, publié par l'espace Paul Rebeyrolle[9]
  • 2018 : "Watts Ouattara : Avant de regarder cette œuvre, écoutez-la ", Catalogue, 81 pages, langue anglaise et française, publié par la Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan, 2018, (ISBN 978-2-9542653-1-5)
  • 2010 : Hess Art Collection "par Donald Hess et Myrtha Steiner. Relié: 372 pages, Editeur: Hatje Cantz (31 janvier 2010), Langue: anglais, (ISBN 978-3-7757-2139-4), Dimensions du produit: 11,2 x 10 x 1,3 pouces
  • 2007 : Mike Weiss Gallery, États-Unis, catalogue
  • 2004 : Hood Museum of Art Crossing Currents - La synergie de Jean-Michel Basquiat et Ouattara Watts, catalogue
  • 2003 : Nouveau musée. Président noir : Fela Anikulapokuti, catalogue
  • 2002 : Cantz, Hatje. Documenta II Platform 5, catalogue
  • 2002 : Biennial Exhibition Whitney Museum, New York, Prentice Hall / Abrams, catalogue
  • 1999 : Magazzino D'Arte Moderna "Ouattara Watts in Roma", catalogue
  • 1995 : Janson, HW Histoire de l'art. 5e éd. New York: Prentice Hall / Abrams, catalogue
  • 1990 : Barrière, Gérard. Ouattara. Galerie Boulakia, Paris, catalogue
  • 1989 : Warren, Ben Michael et Vrej Baghoomian, éds. Ouattara, Art Random, Kyoto: Kyoto Shoin, International Co., Ltd., 1989. Introduction par Ben Michael Warren, catalogue

Articles et critiques[modifier | modifier le code]

  • ARTFORUM 2019, Ouattara Watts : Mara Hoberman Février 2019 pages 196
  • 2018 Anna Sylvestre-Treiner, Jeune Afrique, Gardien du Cosmos, n ° 3021, p.86-87, décembre 2018, France
  • 2018 Sarah Moroz, Modern Painters, "Penser global, agir local", p.17, p.22, décembre 2018, USA
  • 2018 Hannah O'Leary, Sothebys.com, De la Côte d'Ivoire au New York de Basquiat, Entretien, mars 2018, Royaume-Uni
  • 2015 Roxana Azimi, Le Monde, Ouattara Watts, le plus americain des artistes ivoiriens, avril. 28 2015, France
  • 2015 Clotide Scordia, Happening, Ouattara Watts, Conteur mystique, avril. 22 2015, États-Unis
  • 2015 Henri-francois Debailleux, Le Journal des arts. n ° 434, France, 24 avril au 7 mai 2015
  • 2012 Glenn O'Brien. Telles of Magic and Science in the Paintings by Quattara Watts. Blog d'Alessandro Benetton 26 mars 2012
  • 2012 Karen Dayon, Ouattara Watts. Chasse cool. New York. 27 janvier 2012
  • 2004 Un article sur Watts de Massimo Carboni publié dans Art Forum mai 2004
  • 2004 "Watts, l'ossessione magica dei numeri: L'artista ivoriano al Magazzino d'arte moderna" Pancotto, Pier Paolo, L'Unita Roma, 04 février 2004 (en italien)
  • 2002 Robinson, Walter. Revues du magazine ArtNet.com, 9 mai
  • 2002 Cotter, Hollande. The New York Times, 8 mars
  • 2001 Cotter, Hollande. The New York Times, 27 juillet
  • 1995 Cotter, Hollande. Mélange de culture, de politique et de bravade, The New York Times, 19 mai
  • "La pittura magica di Ouattara Watts" du 31/01/2004 dans le Corriere della Sera (en italien)
  • "'Body' & Soul: Fleshing Out African Art" une revue sur Washington Post datée du 18 juin 2006 par Lynne Duke

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Massimo Carboni, « Ouattara Watts: Magazzino d'Arte Moderna », highbeam.com,‎
  2. (en) « Youth shelter residents, artist come together », lohud.com (consulté le ).
  3. a et b Roxana Azimi, « Ouattara Watts, le plus américain des artistes ivoiriens », Le Monde, (consulté le ).
  4. « Glenn O’Brien tells of magic and science in the paintings by Ouattara Watts - The Alessandro Benetton blog », alessandrobenetton.com (consulté le ).
  5. « Cécile Fakhoury », sur Cécile Fakhoury (consulté le )
  6. Peter Plagens, « Doubts at Documenta: The 'Olympics of Current Art' Hits a Breaking Point », Newsweek Modèle:Highbeam,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Alex Chadwick, « Profile: Whitney Biennial art exhibit », NPR Morning Edition Modèle:Highbeam,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Ouattara Watts, FIAC 2019, Escourbiac, , 33 p. (ISBN 978-2-9542653-3-9)
  9. Stéphane Vacquier, Ouattara Watts : Résonances, Espace Paul Rebeyrolle, , 64 p. (ISBN 78-2-911195-27-2 (édité erroné) et 978-2-911195-27-3, notice BnF no FRBNF45747741)

Liens externes[modifier | modifier le code]