Ostmark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec le Mark est-allemand.
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ostmark est la traduction en allemand moderne du terme Ostarrîchi, traduction en langue vernaculaire allemande du Xe siècle marchia Orientalis (qui signifie « Marche de l'Est ») qui apparaît dans un seul document contemporain. Il y avait en fait deux marches appelées marchia Orientalis: la Marche de l'Est saxonne et la Marche de l’Est bavaroise.

Le mot Ostmark est lui-même une traduction concise mais non-historique faite au XIXe siècle de marchia orientalis. Il a été remis au goût du jour par les Nazis après l'Anschluss de l'Autriche en 1938, car ils voulaient gommer toutes les particularités de l'identité autrichienne par rapport à Altreich[1]. En 1942, le terme a été officiellement remplacé par Alpen-Donau-Reichsgaue ou Donau und Alpenreichsgaue (« territoires des Alpes et du Danube ») pour supprimer toute connotation autrichienne et toute relation spécifique entre les régions composant l'Autriche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. terme allemand (« ancien empire ») désignant le territoire couvert par le Troisième Reich en 1937, c'est-à-dire sans l'Autriche, les Sudètes et autres territoires annexés par la suite

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Ostmark » (voir la liste des auteurs).