Orwell (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Orwell
Image illustrative de l'article Orwell (jeu vidéo)

Éditeur Osmotic
Développeur Osmotic

Date de sortie
Genre Simulation
Mode de jeu Solo
Plate-forme Windows, Mac, Linux

Orwell est un jeu vidéo de simulation développé et édité par Osmotic, sorti en 2016 sur Windows, Mac et Linux.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Orwell se déroule dans un pays appelé la Nation, dirigé par un gouvernement autoritaire moderne connu sous le nom du Parti dans la capitale de Bonton. En 2012, le Parti a adopté le Safety Bill, une loi qui étend la capacité du gouvernement à espionner ses citoyens au nom de la sécurité nationale. Dans le cadre de ce projet de loi, le ministère de la Sécurité, dirigé par la secrétaire à la Sécurité, Catherine Delacroix, a commandé un système de surveillance secret baptisé Demiurge (rebaptisé plus tard Orwell).

Orwell permet des enquêtes sur les communications privées de personnes d'intérêt, mais ne permet pas à une personne un accès complet. Au lieu de cela, l'opération d'Orwell est dirigée par deux groupes; Les enquêteurs, les personnes extérieures à la Nation qui travaillent pour le gouvernement qui recherchent les personnes ciblées et téléchargent les éléments d'intérêt (représentés comme « datachunks »), et les conseillers, les personnes à l'intérieur de la Nation qui utilisent les datachunks reçues pour déterminer le cours des évènements et de recommander des actions aux autorités.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

L'interface est constituée de trois parties :

  • La partie droite comportant divers outils de navigation et « d'interception de données »
  • La partie gauche comportant le collecteur de datachunk disposant d'un tableau faisant le lien avec les divers protagonistes.
  • La partie supérieur comportant les fonctionnalités de notification venant de votre "superviseur" et diverses options.

Le but sera alors de collecter des données dans la partie droite puis de les glisser dans le collecteur pour traitement.

Ces informations seront ensuite analysés, et liées à d'autre données précédemment récupérées. Ces dernières seront validées ou rentreront en conflit, faisant ainsi progresser l’enquête du joueur.

Accueil[modifier | modifier le code]

Capture d'écran du jeu

Critique[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lors de l'Independent Games Festival 2017, Orwell a été nommé pour le prix de l'Excellence en narration et a reçu une mention honorable dans la catégorie du Grand prix Seumas McNally[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gauthier Andres (Gautoz), Test : Orwell, 16 décembre 2016, Gamekult.
  2. (en) The 18th Independent Games Festival Finalists, site de l'Independent Games Festival.