Ornithopsis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Ornithopsis (signifiant « semblable à un oiseau ») est un genre de dinosaures sauropodes du Crétacé inférieur retrouvé en Angleterre. L'espèce-type, O. hulkei, a été nommée et décrite par Harry Govier Seeley en 1870[1]. Le nom générique est tiré du grec ὄρνις (ornis, « oiseau ») et ὄψις (opsis, « face » ou « semblable »), une référence au fait que Seeley considérait l'animal comme une forme intermédiaire faisant le pont entre les ptérosaures, les oiseaux et les dinosaures. Le nom spécifique a été donné en l'honneur de John Whitaker Hulke[1].

Le genre est basé sur des fossiles trouvés dans une strate de la formation géologique de Wessex (en) datée du Barrémien. Les types sont BMNH R2239, composés de deux vertèbres dorsales trouvées au East Sussex, et des fossiles BMNH R28632, trouvés à Wight.

Description[modifier | modifier le code]

Le genre créé par Seeley n'est pas accepté par Richard Owen. En 1875, ce dernier divise les échantillons, classant une vertèbre sous BMNH R2239, qu'il avait décrite 1841 comme étant un os carré d'Iguanodon, Bothriospondylus elongatus. L'autre vertèbre est classée sous BMNH R28632, Bothriospondylus magnus. L'année suivante, Owen fait de BMNH R28632 le type du Chondrosteosaurus magnus[2],[3].

En 1882, basé sur BMNH R97, J. W. Hulke crée l'Ornithopsis eucamerotus auquel il associe BMNH R28632[4].

En 1887, Hulke crée une troisième espèce du genre, Ornithopsis leedsii, basée sur BMNH R1985-1988, des vertèbres et fragments de pelvis retrouvés par Alfred Nicholson Leeds près de Peterborough[5]. Par la suite, le spécimen BMNH R1984 sera souvent associé à tort à ces syntypes[6]. Ces espèces seront renommées Cetiosaurus leedsi, puis Cetiosauriscus leedsii, qui sont vues de nos jours comme de mauvaises identifications.

D'autres espèces déjà existantes ont été associées au genre Ornithopsis. En 1888, Lydekker renomme ainsi l'Ischyrosaurus manseli (Hulke 1874, BMNH 41626) en Ornithopsis manseli et Cetiosaurus humerocristatus (Hulke 1874, BMNH 44635) en Ornithopsis humerocristatus. En 1922, Friedrich von Huene renomme Bothriospondylus suffossus en Ornithopsis suffossa et Cetiosaurus greppini en Ornithopsis greppini. En 1929, il renomme Pelorosaurus conybearei en Ornithopsis conybeari. Tous ces renommages sont considérés de nos jours comme nomen vanum (en) (mauvais noms ou mauvaises identifications).

En 1995, William Blows fait de BMNH R28632 le lectotype de Ornithopis hulkei. Blows exclue BMNH R2239 de l'Ornithopsis, affirmant qu'il est clairement d'un type différent[7]. Il déplace O. eucamerotus des Ornithopisis vers les Brachiosauridae (incertae sedis).

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ornithopsis » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) H. G. Seeley, « Ornithopsis, a gigantic animal of the Pterodacyle kind from the Wealden », Annals and Magazine of Natural History, 4th series, vol. 4, no 5,‎ , p. 305-318
  2. (en) R. Owen, « Monograph on the fossil Reptilia of the Wealden and Purbeck Formations. Supplement 7. Crocodilia (Poikilopleuron) and Dinosauria? (Chondrosteosaurus) », Palaeontographical Society Monographs, vol. 30,‎ , p. 1-7
  3. (en) J. W. Hulke, « Note (3rd) on (Eucamerotus, Hulke) Ornithopsis, H. G. Seeley, = Bothrospondylus magnus, Owen, = Chondrosteous magnus, Owen », Quarterly Journal of the Geological Society, vol. 35,‎ , p. 752–762 (DOI 10.1144/GSL.JGS.1879.035.01-04.55)
  4. (en) J. W. Hulke, « Note on the Os Pubis and Ischium of Ornithopsis eucamerotus », Quarterly Journal of the Geological Society, vol. 38,‎ , p. 372–376 (DOI 10.1144/GSL.JGS.1882.038.01-04.41)
  5. (en) J.W. Hulke, « Note on some Dinosaurian Remains in the Collection of A. Leeds, Esq. Part I. Ornithopsis leedsii, nov. sp, from the Kimmeridge Clay of Northamptonshire », Geological Magazine, vol. 4, no 8,‎ , p. 375–376 (DOI 10.1017/S0016756800194014)
  6. (en) L. F. Noè, J. J. Liston et Sandra D. Chapman, « 'Old bones, dry subject': the dinosaurs and pterosaur collected by Alfred Nicholson Leeds of Peterborough, England », Dinosaurs and Other Extinct Saurians: a Historical Perspective. Series: Geological Society Special Publication (343), The Geological Society,‎ , p. 49-77
  7. (en) W.T. Blows, « The Early Cretaceous brachiosaurid dinosaurs Ornithopsis and Eucamerotus from the Isle of Wight, England », Palaeontology, vol. 38, no 1,‎ , p. 187–197 (lire en ligne [PDF])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :