Ordre de l'Épée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordre de l'épée (homonymie).
Ordre Royal de l’Épée
(sv) Kungliga Svärdsorden
Illustration.
Médaille et étoile de poitrine
Svardsorden.jpg
Conditions
Décerné par Personal Command Sign of the King of Sweden.svg Le Roi de Suède
Type Distinction militaire comportant 5 grades
Décerné pour Valeur durant la guerre et service en temps de paix
Détails
Statut Dormant
Devise Pro Patria
(latin : Pour la patrie)
Statistiques
Création 23 février 1748
Première attribution Frédéric Ier de Suède
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban de l'Ordre

L’Ordre Royal de l’Épée, en suédois Svärdsorden, est un ordre de chevalerie de Suède créé par le roi Frédéric Ier de Suède le 23 février 1748 ainsi que l’ordre du Séraphin et l’ordre royal de l’Étoile polaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début, l'ordre avait trois classes : chevalier, commandeur et commandeur grand-Croix avec pour devise Pro Patria.
En 1788, Gustave III de Suède ajoute deux nouveaux grades pour être décernés en temps de guerre : chevalier grand-croix de première classe, avec une étoile semblable à celle de chevalier mais pouvant être portée en tour de cou et l'étoile entourée d'épées, et chevalier grand-croix, avec une étoile semblable à celle de chevalier mais pouvant être portée en tour de cou et l’étoile rehaussée d’épées.

Cet ordre n'est plus attribué depuis 1974.

Grades[modifier | modifier le code]

Il y a cinq grades[1] :

  • Commandeur Grand-Croix
  • Commandeur de 1ère classe
  • Commandeur
  • Chevalier de 1ère classe
  • Chevalier

Svärdsordens kraschan för Kommendör med stora korset ovan till höger.

Quelques membres[modifier | modifier le code]

portée en 1750.

Version de[modifier | modifier le code]

La description de Louis de Jaucourt dans l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers le décrit comme créé par Gustav Vasa en 1523[2] et avec la médaille ci-décrite.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

le portail de la couronne suédoise.

Références[modifier | modifier le code]