Ordre éolique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chambranle de porte avec pilastre éolique au Musée national du Bardo (Tunisie)

L'ordre éolique ou éolien était un ordre d'architecture classique originaire d'Asie mineure (actuelle Turquie) du nord-ouest, mais on peut le rencontrer dans des temples de Sicile. Son nom est issu de la région de l'actuelle Turquie appelée Eolide durant l'antiquité

Histoire[modifier | modifier le code]

Les exemples les plus anciens d'ordre éolique sont contemporains de la naissance de l'ordre ionique et dorique au VIe siècle av. J.-C., mais certains chercheurs considèrent que le style ionique est un développement de l'ordre éolique. D'autres considèrent que l'ordre éolique constitue une simplification de l'ordre ionique.

L'ordre éolique cesse d'être utilisé à la fin de la période archaïque.

Description[modifier | modifier le code]

Cet ordre architectural a de nombreux points communs avec l'ordre ionique, mais diffère par son chapiteau où une palmette est située entre deux volutes.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Sanctuaire de Klopédi près d'Aghia Paraskévi, sur l'île de Lesbos.
  • Découverte sous-marine provenant de La Caleta, Musée de Cadix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]