Open Internet Project

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Open Internet Project
Cadre
Type
Forme juridique
Siège
Pays
Organisation
Site web
Identifiants
RNA
SIREN

L'Open Internet Project (OIP) a été créée le à Boulogne-Billancourt (France). L'association, basée à Paris, a vocation à agir en groupe d'influence (ou lobby) [1] auprès des instances de l'Union européenne et de ses gouvernements nationaux [2] afin de défendre le secteur digital européen. Elle ambitionne de mobiliser l'opinion contre les pratiques anticoncurrentielles des GAFAM et de leur hégémonie [3],[4].

Parmi ses membres on trouve : Qwant, le Geste, le GNI, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM), Solocal, Hubert Burda Media, Clever-Cloud, AT-Internet, Visual Meta, GibMedia, Mailo ou encore Whaller.

Parmi les initiatives prises par l'Open Internet Project, on peut citer la plainte contre la société Google [5],[6],[7] débouchant sur la condamnation de cette dernière à payer 2,6 milliards d'euros d'amende pour Google Shopping et 4,2 milliards d'euros pour Android [8],[9],[10].

Son délégué général est Léonidas Kalogeropoulos [11].

L'OIP est déclaré en tant que représentant d'intérêts auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), pour un budget compris entre 10 000 et 25 000 euros, et un chiffre d'affaires inférieur à 100 000 euros[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Open Internet Project (OIP) | LobbyFacts Database », sur lobbyfacts.eu (consulté le )
  2. Léa Lejeune, « Loi Lemaire : l'Open Internet Project défend un amendement anti-Google », sur challenges.fr, (consulté le )
  3. « Open Internet Project », sur fr.openinternetproject.net (consulté le )
  4. Olivier Tesquet, « L'Open Internet Project, le nouveau meilleur ennemi de Google », sur telerama.fr, (consulté le ).
  5. « Les éditeurs d'Europe lancent une grande action en justice contre Google », sur www.journaldunet.com (consulté le )
  6. « Concurrence : l’Open Internet Project s’attaque à Android », sur www.linformaticien.com (consulté le )
  7. Stéphane ASTIER, « L’Open Internet Project relance l'offensive contre Google », sur haas-avocats.com, (consulté le )
  8. Open Internet Projet, « Complaint_FR », sur openinternetproject.net (consulté le )
  9. Alexandre Boero, « Éric Léandri, P.-D.G. de Qwant, réplique : « Des gens sont allés très loin pour nous déstabiliser » », sur Clubic.com, (consulté le )
  10. Guénaël Pépin, « Android : l'Open Internet Project nous parle de sa plainte contre Google en Europe », sur nextinpact.com, (consulté le )
  11. (en) « The OIP congratulates Margrethe Vestager, appointed Vice-President responsible for digital issues of the European Commission and Commissioner for Competition under the chairmanship of Ursula von der Leyen », sur openinternetproject.net, (consulté le ).
  12. « Fiche Open Internet Project (oip) » (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]