Olin Stephens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stephens.
Olin Stephens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 100 ans)
HanoverVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Roderick Stephens (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
America's Cup Hall of Fame (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Olin James Stephens II ( à Harlem - à Hanover) est un architecte naval américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Harlem, il passe sa jeunesse à lire des revues sur la voile et à naviguer avec son frère Roderick à Long Island et à Cape Cod (Massachusetts) sur les bateaux de son père, un marchand de charbon new-yorkais. Tandis Roderick intégrait un chantier naval, Olin entrait au Massachusetts Institute of Technology pour devenir ingénieur mais il dut interrompre ses études à la suite d'une jaunisse. Il dessine son premier bateau à 19 ans et est vite remarqué par le milieu de la voile de la cote Est américaine. À 21 ans, il s'associe avec son frère et le courtier Drake Sparkman pour créer la société Sparkman and Stephens qui lancera rapidement un voilier transatlantique de 16 mètres, la Dorade, qui remporte une courses transatlantique pour sa première compétition puis dans la foulée la course du Fastnet en 1931 en mer d'Irlande. Entre 1937 et 1980, il conçut plusieurs autres bateaux qui allaient remporter huit des neuf Coupe de l'America. Il dessina au cours de sa vie plus de 2 200 bateaux de course ou de plaisance dont des navires à moteur. Il publiera son autobiographie à 90 ans.

Outre ses yachts de croisière et ses voiliers de régate performants, Olin Stephens et son frère "Rod" ont également contribué à l'effort de guerre américain en créant un véhicule amphibie à partir d'un classique camion Chevrolet /GMC à double pont arrière utiliusé par l'armée américaine. C'est le célébrissime DUKW (familièrement nommé duck - le canard par les soldats américains) . Le DUKW prototype mené par Olin Stephens et Dennis Puleston , un skipper très expérimenté, réusssit le sauvetage d'un équipage de l'US Cosat Guard en mauvaise posture après s'être échoué sur un rocher par mauvais temps, ce qui déclencha des commanddes massives de l'US Army en vue dé l' Opération Overlord et de la reconquête des iles du Pacifique..

C'est probablement le véhicule amphibie le plus "marin" de la 2° Guerre Mondiale si on le compare, par exemple, aux tanks Sherman DD, très dangereux par mer un peu formée.

Bateaux[modifier | modifier le code]

  • Dorade, qui a créé sa renommée en remportant une course transatlantique et la course du Fastnet en 1931.
  • Sayula II et Flyer, bateaux vainqueurs de la Whitbread Around the World Race[1].

Plusieurs voiliers qui ont défendu avec succès la Coupe de l'America entre 1937 et 1980[2] :

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Gliksman (photogr. Daniel Allisy), 30 ans de voiliers avec " Voiles et voiliers", Paris, Michel Lafon, , 159 p. (ISBN 2840986752), p. 20-23
  2. Source : Coupe de l'America

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]