Okabe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Okabe-juku, ancienne station du Tōkaidō.
Okabe
Harrespil avec sommet en fond
Harrespil avec sommet en fond
Géographie
Altitude 1 456 m
Massif Pyrénées
Coordonnées 43° 02′ 04″ nord, 1° 06′ 25″ ouest
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Ascension
Voie la plus facile Estérençuby

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Okabe

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Okabe

Okabe ou Occabe, 1 456 m d'altitude, est un mont du Pays basque français (Basse-Navarre).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Okʰabe est un hydronyme dû à une source située sur le versant sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Okabe est un mont de la ligne de partage des eaux pyrénéenne. Le versant occidental de ce massif héberge des cromlechs appelés harrespils en basque.

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Vingt-six cromlechs, cercles de pierre ou harrespils ont été répertoriés sur le plateau d'Okabe[1]. Probablement un lieu de passage pastoral très ancien, aucune trace écrite ne donne d'explications sur la présence de ces vestiges préhistoriques ou protohistoriques. Des fouilles ont permis de découvrir, au centre des cercles, des dallages ainsi que des restes de charbon de bois et de cendres. La crémation des corps et des rituels funéraires amènent à penser qu'il s'agissait d'une nécropole[2].

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

On peut y accéder depuis Estérençuby ou la forêt d'Iraty. En venant de Saint-Jean-Pied-de-Port, prendre la route du col d'Iraty, passer devant la chapelle Saint-Sauveur, monter au sommet du col de Burdincurutcheta, descendre jusqu'au plateau d'Iraty et prendre la route departementale D301 jusqu'au sommet du col de Sourzay. S'arrêter au niveau de la seule maison (en 2011). Le mont Okabe se situe au sud-est. L'accès à pied prend environ une heure.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Iraty et ses cromlechs
  2. [PDF] Jacques Blot, Les cromlechs d’Errozate et d’Okabe (Basse Navarre), Munibe, Sociedad de Ciencias ARANZADI, San Sebastián, année 24, numéros 1-2, 1977, pages 77-96

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Blot, Bilan de vingt années de recherches protohistoriques en Pays basque de France, Hommage au Musée Basque, 1989

Liens externes[modifier | modifier le code]