Euphraise jaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Odontites luteus)

Odontites luteus

L'Euphraise jaune, ou Odontite jaune (Odontites luteus), est une plante annuelle de la famille des Orobanchacées.

Synonymie et classification[modifier | modifier le code]

Odontites luteus présente plusieurs synonymes[1], parmi lesquels:

  • Euphrasia lutea L.
  • Orthantha lutea (L.) A.Kern. ex Wettst.

Autrefois classée dans le genre Euphrasia, l'Odontite jaune est désormais dans le genre Odontites. De même, l'espèce fut longtemps classé parmi les Scrofulariacées mais a depuis, comme les autres ex-Scrofulariacées hémiparasites (genres Pedicularis, Rhinanthus, Melampyrum, Euphrasia...), rejoint les Orobanchacées[2].

Etymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique Odontites est issu du latin odons, qui signifie "dent", en référence aux étamines munies de pointes, tandis que l'épithète spécifique luteus, qui désigne le jaune en latin, fait référence à la couleur des fleurs[2].

Description[modifier | modifier le code]

Odontites luteus est une plante herbacée annuelle hémiparasite de 10 à 50 cm de haut, fleurissant entre août et octobre[1]. Son port est dressé et ramifié.

Les feuilles sont entières, linéaires, presques lancéolées et à une seule nervure[1].

Les fleurs sont d'un jaune vif, et groupées en grappes serrées unilatérales. La corolle, de 6-7 mm, est bilabiée, à lèvre inférieure à trois lobes entiers[2]. Le calice, à quatre lobes, est peu renflé[2].

Le fruit est une capsule ovale[1].

Formation végétale : hémicryptophytaie [3]

Chorologie :  européen méridional [3]

Inflorescence : racème simple [3]

Fruit : capsule [3]

Sexualité : hermaphrodite [3]

Pollinisation : entomogame [3]

Dissémination : épizoochore[3]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

On compte trois sous-espèces de Odontites luteus[1]:

  • Odontites luteus subsp. luteus (L.) Clairv. - la plus répandue en France (moitiés Sud et Est), Europe du Sud[4]
  • Odontites luteus subsp. lanceolatus (Gaudin) P.Fourn. - localisée en Espagne, en Italie et en France dans les Alpes et les Pyrénées-Orientales[5].
  • Odontites luteus subsp. provincialis (Bolliger) J.M.Tison - rare en France (extrême sud-est du pays)[6]

Habitat[modifier | modifier le code]

Lieux secs et arides à sol basique et pauvre, pelouses calcaires.

Répartition[modifier | modifier le code]

L'Euphraise jaune se retrouve en Europe méridionale et centrale, dans le Caucase, en Asie mineure, en Syrie, et en Algérie[1].

En France, Odontites luteus est présente sur la majeure partie des moitié Est et Sud de la France continentale, ainsi qu'en Corse, bien que concentrée sur l'est de la région méditerranéenne[1].

Protection[modifier | modifier le code]

En France, l'Odontite jaune est listée comme espèce déterminante à l'inventaire des ZNIEFF continentales dans les régions suivantes: Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne, Picardie, Poitou-Charentes et Rhône-Alpes[7].

Bien que classée en tant que préocuppation mineure (LC) par l'INPN à l'échelle nationale, Odontites luteus est menacée ou disparue dans plusieurs régions françaises[7]: quasi-menacée (NT) en Lorraine, vulnérable (VU) en Auvergne et en Picardie, en danger (EN) en Alsace, et disparue à l'échelle régionale (RE) en Île-de-France. Notons également que la sous-espèce Odontites luteus subsp. lanceolatus est également classée en danger (EN) en Rhône-Alpes[7].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g « Odontites luteus », sur Tela Botanica
  2. a b c et d Régis Thomas, David Bursti & Margarethe Maillart, Petite flore de France, Editions Belin/Humensis, , 468 p., p. 354
  3. a b c d e f et g « Julve, Ph., 2020 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 27 avril 2020. http://perso.wanadoo.fr/philippe.julve/catminat.htm »
  4. « Odontites luteus subsp. luteus », sur Tela Botanica
  5. « Odonites luteus subsp. lanceolatus », sur Tela Botanica
  6. « Odontites luteus subsp. provincialis », sur Tela Botanica
  7. a b et c « Odontites luteus (L.) Clairv., 1811 - Euphraise jaune, Odontitès jaune », sur Inventaire National du Patrimoine Naturel (consulté le 2 septembre 2020)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]