Ntsiki Biyela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ntsiki Biyela
Ntsiki-im-Weinkeller.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Mahlabathini (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités

Ntsiki Biyela (née en 1978) est une viticultrice sud-africaine et femme d'affaires qui dirige Aslina vins[1]. Auparavant, elle était responsable de vigneron à Stellekaya Vins, où elle est devenue la première vigneronne noire en Afrique du Sud[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Biyela grandit dans Mahlabathini dans le Zululand[3]. Après avoir échoué à des demandes de subventions pour étudier à l'université, elle reçoit en 1998 une bourse de South African Airways pour suivre des cours de viticulture et d'œnologie à l'université de Stellenbosch.

Biyela n'avait jamais goûté de vin avant de commencer ses études. Les cours sont proposés principalement en Afrikaans, langue qu'elle ne parle pas. Elle apprend la vinification par l'intermédiaire de notes en anglais. Elle est également en mesure d'obtenir un emploi à temps partiel au vignoble local Delheim[4].

En 2009 Biyela est nommée « Femme vigneronne de l'année ».

Stellekaya Vins[modifier | modifier le code]

Après avoir été diplômé de l'Université de Stellenbosch, Biyela est embauchée en tant que vigneronne pour Stellekaya Vins en 2004[5], faisant d'elle la première femme noire vigneronne en Afrique du Sud[6]. Son premier vin rouge a remporté une médaille d'or à la « michel-ange awards ».

En 2016, Biyela annonce qu'elle quitte Stellekaya pour lancer sa propre marque de vin[7].

Aslina Vins[modifier | modifier le code]

En 2017, Biyela lance Aslina vins, en auto financement. Sans capital à investir dans son propre vignoble, la société commence à produire du vin avec des raisins provenant de vignobles locaux[8]. Elle travaille quatre cépages : Chardonnay, Sauvignon Blanc, Cabernet Sauvignon et Malbec qui se fait l'écho de sa collaboration en 2014 avec Helen Keplinger.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Edward Deitch, « South Africa's first black female winemaker launches her own brand », NBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mai 2017).
  2. Melissa Kravitz, « Add Ntsiki Biyela, South Africa's First Black Female Winemaker, To Your List of Winemakers To Follow », Forbes,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mai 2017).
  3. Kara Newman, « 5 Questions for Africa’s First Black Female Winemaker », Wine Enthusiast,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2016).
  4. Barry Bearak, « South African Goes From Never a Sip to Vineyard Fame », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2016).
  5. Tim James, Wines of the New South Africa : Tradition and Revolution, University of California Press, , 344 p. (ISBN 978-0-520-95483-0 et 0-520-95483-1, lire en ligne), p. 165.
  6. Rohit Kachroo, « South Africa's first black female winemaker », ITV News,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2016).
  7. Eleni Giokos, « South Africa's first black female winemaker ready to go it alone », CNN Money,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2016).
  8. Jenn Flowers, « Meet South Africa’s First Black Female Winemaker », AFAR Media,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mai 2017).