Nicolas Puydebois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Puydebois
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (36 ans)
Lieu Bron (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1988-2002 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2002-2005 Drapeau : France Olympique lyonnais 017 0(0)
2005-2008 Drapeau : France RC Strasbourg 032 0(0)
2008-2010 Drapeau : France Nîmes Olympique 071 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2001-2002 Drapeau : France France espoirs
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Nicolas Puydebois, né le à Bron, est footballeur français qui évoluait au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Puydebois est le fils de Roland, gardien de Buers et Villeurbanne dans la région lyonnaise avant de devenir entraîneur des gardiens du centre de formation de l'Olympique lyonnais. Le fils intègre donc l'OL dès 1988 alors âge de sept ans. Vainqueur de la Coupe Gambardella 1997, Nicolas fréquente ensuite l'équipe de France espoirs[1].

Le 4 février 2003, il fête ses débuts en Ligue 1 contre l'AS Monaco lors d'une défaite deux buts à zéro. En novembre 2003, il découvre la Ligue des champions contre le RSC Anderlecht, défaite un à zéro. Troisième gardien du groupe professionnel derrière Coupet et Vercoutre lors des saisons 2002-2003 et 2003-2004, il gagne la confiance de Paul Le Guen pour passer numéro 2 à l'orée de la saison 2004-2005 lors du départ de Vercoutre[1].

Durant ses trois saisons, il dispute onze matchs de Ligue 1 et quatre matchs de Ligue des Champions.

En 2005 il signe avec la formation alsacienne du RC Strasbourg. Lors de sa première saison il dispute quinze matchs de Ligue 1 et cinq matchs en Coupe UEFA mais le club est relégué en Ligue 2. Lors de la saison 2006-2007 il ne dispute qu'un match de L2 et le club termine à la troisième place et retrouve la Ligue 1, une saison après la descente.

Le , il s'engage avec le Nîmes Olympique[2], club tout juste promu en Ligue 2. Sa première saison en tant que titulaire ne sera pas des plus sereines, mais le club se maintient lors de la dernière journée. La saison 2009/2010 est pour lui l'année d'un record bien peu flatteur encaisse le but le plus rapide de l'histoire de la ligue 2 à la 8e seconde de jeu, sur un long dégagement de Rémi Maréval face au FC Nantes. Sa doublure Haidar Al-Shaïbani lui sera préférée pour finir la saison. Son contrat n'étant pas prolongé, il quitte le club en mai 2010, et met ainsi un terme à sa carrière[3]

Il apparaît aujourd'hui comme chroniqueur récurrent sur le site olympique-et-lyonnais.com[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Voici les statistiques de Nicolas Puydebois depuis le début de sa carrière[5],[6].

Statistiques de Nicolas Puydebois au 31 août 2016
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2002-2003 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 2 0 - - - - - - - 2 0
2003-2004 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 2 0 - - 1 0 C1 1 0 4 0
2004-2005 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 7 0 - - 1 0 C1 3 0 11 0
2005-2006 Drapeau de la France RC Strasbourg Ligue 1 15 0 1 0 1 0 C3 5 0 22 0
2006-2007 Drapeau de la France RC Strasbourg Ligue 2 1 0 4 0 1 0 - - - 6 0
2007-2008 Drapeau de la France RC Strasbourg Ligue 1 1 0 2 0 1 0 - - - 4 0
2008-2009 Drapeau de la France Nîmes Olympique Ligue 2 36 0 2 0 - - - - - 38 0
2009-2010 Drapeau de la France Nîmes Olympique Ligue 2 32 0 - - 1 0 - - - 33 0
Total sur la carrière 96 0 9 0 6 0 - 9 0 120 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

Nicolas Puydebois est champion de France à trois reprises en 2003, 2004 et 2005 avec l'Olympique lyonnais.

Il est remplaçant lors du Trophée des champions 2003 remporté par l'OL. Il remporte également le Championnat de CFA en 2001 et 2003 et la Coupe Gambardella en 1997 avec l'équipe réserve du club.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Agile et fiable dans les airs, Nicolas Puydebois est aussi doté de bons réflexes[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Fiche », Onze Mondial, no 191,‎ (ISSN 0995-6921)
  2. Nicolas Puydebois à Nîmes sur mercato365.com
  3. Puydebois libre sur francefootball.fr
  4. « Nicolas Puydebois rejoint O&L », sur www.olympique-et-lyonnais.com
  5. « Nicolas Puydebois », sur footballdatabase.eu.
  6. « Statistiques de Nicolas Puydebois », sur transfermarkt.co.uk (consulté le 31 août 2016)