Nicolas Puydebois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Puydebois
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Sans club
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 28 février 1981 (33 ans)
Lieu Bron
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
?-2002 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2005 Drapeau : France Olympique lyonnais 17 (0)
2005-2008 Drapeau : France RC Strasbourg 32 (0)
2008-2010 Drapeau : France Nîmes Olympique 71 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
?-2002 Drapeau : France France espoirs
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Nicolas Puydebois, né le 28 février 1981 à Bron, est un ancien footballeur français évoluant au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gardien remplaçant de l'Olympique lyonnais et de Grégory Coupet pendant trois saisons, il dispute onze matchs de Ligue 1 et quatre matchs de Ligue des Champions. En 2005 il signe avec la formation alsacienne du RC Strasbourg. Lors de sa première saison il dispute quinze matchs de Ligue 1 et cinq matchs en Coupe UEFA mais Strasbourg est relégué en Ligue 2. Lors de la saison 2006-2007 il ne dispute qu'un match de L2 contribuant ainsi à la remontée de Strasbourg en Ligue 1.

Le 9 juin 2008, il s'engage avec le Nîmes Olympique[1], club tout juste promu en L2. Sa première saison en tant que véritable titulaire ne sera pas des plus sereines, mais le club se maintient à la dernière journée.

2009/2010 est pour lui l'année d'un record bien peu flatteur : face au FC Nantes, il encaisse le but le plus rapide de l'histoire de la ligue 2 à la 8e seconde de jeu, sur un tir de Rémi Maréval. Sa doublure Haidar Al-Shaïbani lui sera préférée pour finir la saison.

Son contrat n'étant pas prolongé, il quitte le club en mai 2010, et met ainsi un terme à sa carrière[2]

Il apparait aujourd'hui comme chroniqueur récurrent sur le site olympique-et-lyonnais.com[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Division Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe
2002 - 2003 Olympique lyonnais Drapeau de la France France Ligue 1 2 matchs - -
2003 - 2004 Olympique lyonnais Drapeau de la France France Ligue 1 2 matchs 1 match 1 match
2004 - 2005 Olympique lyonnais Drapeau de la France France Ligue 1 7 matchs 1 match 3 matchs
2005 - 2006 RC Strasbourg Drapeau de la France France Ligue 1 15 matchs 2 matchs 5 matchs
2006 - 2007 RC Strasbourg Drapeau de la France France Ligue 2 1 match 5 matchs -
2007 - 2008 RC Strasbourg Drapeau de la France France Ligue 1 1 match 3 matchs -
2008 - 2009 Nîmes Olympique Drapeau de la France France Ligue 2 36 matchs 2 matchs -
2009 - 2010 Nîmes Olympique Drapeau de la France France Ligue 2 32 matchs 1 match -

Dernière mise à jour le 15 juillet 2010

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Puydebois à Nîmes sur mercato365.com
  2. Puydebois libre sur francefootball.fr
  3. « Nicolas Puydebois rejoint O&L », sur www.olympique-et-lyonnais.com

Lien externe[modifier | modifier le code]