Nicolas Gervaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Gervaise
Fonctions
Évêque catholique
à partir du
Évêque titulaire (en)
Q1628863
à partir du
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Consécrateurs

Nicolas Gervaise (Paris, 1663 - ) est un missionnaire jésuite français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère cadet d'Armand Jean Le Bouthillier de Rancé, prêtre à la paroisse Saint-Martin de Tours, il passe quatre années au Siam (1681-1685) et rentre en France, où il devient curé de Vannes, en compagnie de deux princes du royaume de Gowa dans le sud de l'île de Célèbes. Ceux-ci deviennent les protégés de Louis XIV, entrent chez les Jésuites et voyagent à travers toute la France.

Les deux princes et Nicolas Gervaise échangent une très riche correspondance qui aboutit à la publication en 1688 de l'ouvrage Description historique du royaume de Macassar[1] puis de Histoire naturelle et politique du Siam.

On lui doit aussi en 1699 La Vie de Saint Martin, Évêque de Tours et en 1715, Histoire de Boëce, avec l'analyse de tous ses ouvrages.

Nommé évêque d'Horren (1722)[2], il est envoyé pour les missions d'Amérique du Sud, passe en Guadeloupe et en Martinique et est assassiné sur les bords de l'Orénoque en Guyane espagnole, avec tous les autres membres de la mission le par les indiens Galibis[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Francois Prevost d'Exile, Alexandre Deleyre, Anne-Gabriel Meusnier de Querlon, Histoire générale des voyages, 1757, p.113
  • Alban Butler, Jean François Godescard, Charles Butler, Vies des pères, des martyrs, et des autres principaux saints', vol.17, 1832, p.12-13
  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.330 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ouvrage a été réédité en 2003 par Jean-Pierre Duteil aux éditions Kimé.
  2. ou d'Auren
  3. L'Ami de la religion et du roi, vol.59, 1829, p.194

Liens externes[modifier | modifier le code]