Nicolas Cendo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicolas Cendo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Nicolas Cendo, né le à Montmorillon, est un poète français.

Il est, de 1983 à 2008, le conservateur du Musée Cantini à Marseille.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Marges, Lettres de Casse, 1981.
  • Passer, avec Jean-Luc Sarré (4 eaux-fortes de Jean-Luc Herman), 1982.
  • Sans issue, la lumière, Jacques Brémond, 1983.
  • Dans cette obscurité, Flammarion, 1985.
  • Pour une absence, Lettres de Casse, 1988.
  • Un regard sur le cap, Les Dix Mille Êtres, 1989.
  • La Verrière, Flammarion, 1991.
  • La Pénombre (8 peintures originales de Jean-Luc Herman), 1992.
  • Names avec Tita Reut et Jacques Longeville (3 lithographies de François Morellet), 1995.
  • Dans le Miroir (4 sérigraphies de Les Bicknell), Imprints, 1996.
  • Traverse de Carthage (5 dessins et 5 photographies d'Yves Jolivet), Le Mot et le Reste, 1998.
  • Désaccordé parmi les ombres, Spectres familiers, 1999.
  • Trois mesures (avec Christian Tarting et Antoine Gallardo), L'Odeur du Temps, 2002.
  • L'Insomnie de finir, Tarabuste, 2005.
  • Perdue aux lèvres, La Dogana, 2006.
  • Heures dites, Tarabuste, 2008.
  • Une teinte étrangère, Tarabuste, 2012.
  • En absence de fond, Tarabuste, 2013.
  • Contrebas, Tarabuste, 2016.
  • Pas de porte, Tarabuste, 2019.

Lien externe[modifier | modifier le code]